Désherbage mécanique : Hatzenbichler ajoute une houe rotative à sa gamme

Raphaël Lecocq

Connu pour ses herses étrilles, Hatzenbichler propose sa première houe rotative. Le constructeur annonce une conception inédite rendant l'outil opérationnel, entre autres, dans les terrains superficiels caillouteux.

Les terres à colza superficielles et caillouteuses de l'Yonne, siège de l'importateur - BC Technique Agro-organique – ont servi de terrain d'expérimentation à la marque autrichienne. Le constructeur avait en effet identifié une lacune dans l'offre de matériels existants : la difficulté à opérer dans les terres caillouteuses. Hatzenbichler annonce avoir comblé cette lacune, grâce à la disposition particulière des étoiles. Et lèvera le voile définitivement sur le concept à l'occasion d'Innov-Agri.

Un peigne arrière anti-repiquage

Pour pallier une autre limite technique imputée parfois aux houes rotatives, Hatzenbichler a greffé un peigne à l'arrière de son équipement. Le peigne est censé éviter les problèmes de repiquage des adventices, qui peuvent être insuffisamment déracinées par les roues étoilées. La houe rotative sera proposée en 6,40 m de largeur de travail puis rapidement en 9,20 m. En 2011, une version semi-portée devrait être proposée, rejoignant les herses étrilles dans les très grandes largeurs de travail, jusqu'à 28 m.

Connu pour ses herses étrilles, Hatzenbichler se diversifie dans la houe rotative, avec l'ambition revendiquée de repousser les limites de l'outil (Doc Hatzenbichler)

Connu pour ses herses étrilles, Hatzenbichler se diversifie dans la houe rotative, avec l'ambition revendiquée de repousser les limites de l'outil (Doc Hatzenbichler)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier