Deux tracteurs 6R « légers » de 230 ch et 250 ch pour John Deere

Raphaël Lecocq

Deux tracteurs 6R « légers » de 230 ch et 250 ch pour John Deere
John Deere

La réserve additionnelle de 50 ch porte la puissance maxi des 6230R et 6250R à respectivement 280 ch et 300 ch pour 9,3 t, soit un rapport poids/puissance de 33 ch/kg et 31 ch/kg. Ils sont dotés du levier multifonction CommandPRO et de la suspension hydropneumatique intelligente HCS Plus.

Connectivité rime avec productivité

John Deere

Les deux nouveaux 6R bénéficient des solutions de connectivité MyJobsManager et MyJobsConnect. La première est une feuille de route personnalisée spécifiant pour la journée, les références des clients et des parcelles, les tâches à réaliser, les types de produits et doses d’intrants à positionner etc. Les chauffeurs ont également la possibilité de visualiser la position de leurs collègues, ce qui doit contribuer à renforcer la coordination des machines et des chantiers. Un système intégré de radar pluviométrique permet également de prioriser et de réorganiser le planning des travaux le cas échéant. La seconde, MyJobsConnect, est une sorte de GPS à la mode agricole, guidant les chauffeurs d’une parcelle à l’autre en prenant en compte les restrictions de circulation routière (passages étroits, tonnages maxi etc…). Bref, tout pour forcer maximiser l’usage des machines et réduire les temps improductifs, sur les routes ou dans les ateliers.

En 2015, le constructeur présentait la nouvelle génération de tracteurs 6R, comptant 6 modèles d’une puissance maxi comprise entre 135 ch (6110R) et 202 ch (6155R). Les quatre premiers modèles de la série à châssis court (du 6110R au 6135R) arboraient un moteur John Deere PSS 4 cylindres 4,5 l contre un John Deere PVS 6 cylindres 6,8 l pour les  derniers modèles de la série à châssis long, à savoir les 6145R et 6155R. Ce dernier, d’un poids de 7,1 t, affichait un rapport poids/puissance de 35 ch, le prédestinant applications au transport et à la prise de force. Les mêmes prérogatives sont dévolues aux deux nouveaux modèles, de même cylindrée, à ceci près que leur puissance maxi bondit à 280 ch et 300 ch, pour 9,3 t, soit rapport poids/puissance respectif de 33 ch et 31 ch, des niveaux inégalés pour cette catégorie selon John Deere. A titre indicatif, le 7270R, qui développe lui aussi une puissance maxi de 300 ch, affiche 10,7 t sur la balance, pour une charge utile de 5,2 t contre 5,7 t pour le 6250R.

Le nouveau levier multifonction CommandPRO arbore 11 boutons programmables pour gérer les fonctions telles que prise de force, relevage, distributeurs auxiliaires AutoTrac...

Nouveau levier CommandPRO à 11 boutons

Les deux nouveaux 6R sont équipés de la transmission AutoPowr dernière génération garantit des performances optimales avec une transmission de la puissance 100 % mécanique à 3,5 km/h pour les travaux intensifs de traction et à 11 km/h pour ceux plus légers, mais aussi à vitesse plus élevée pour les opérations de transport. À vitesse maximale sur route de 40 km/h, le régime peut chuter automatiquement à 1300 tr/min, au moyen d’une simple impulsion sur le nouveau levier multifonction CommandPRO. Ce dernier arbore 11 boutons programmables pour gérer les fonctions telles que prise de force, relevage, distributeurs auxiliaires AutoTrac, etc. Côté hydraulique, les deux nouveaux modèles délivrent un débit maximal de 160 l/min à 1 500 tr/min et totalisent jusqu’à six distributeurs auxiliaires. Les capacités de levage s’établissent à 10,4 t à l’arrière et à 5 t à l'avant.

Deux tracteurs 6R « légers » de 230 ch et 250 ch pour John Deere

Suspension de cabine et de pont avant

La cabine des 6230R et 6250R est équipée d'une suspension hydropneumatique intelligente (HCS Plus) tandis que l'essieu avant est équipé de la nouvelle suspension TLS Plus à triple bras et mise à niveau automatique, synonyme de traction optimisée et d'une puissance au sol accrue de 10 %. Elle ajuste automatiquement la sensibilité et la souplesse de la suspension tout en assurant la synchronisation avec le contrôle du relevage afin de compenser tout soubresaut en conditions de traction particulièrement exigeantes. Activable depuis la console  CommandCenter du tracteur, la direction à ratio variable (VRS) réduit les mouvements de bras et l'effort de braquage.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires