Distribution des fourrages : Emily greffe le démêleur TGV sur la gamme Omega

Raphaël Lecocq

Le démêleur Très grande vitesse améliore la distribution des rations à base d'herbe. Il est proposé de série sur la gamme Omega et en option sur la gamme Vega.

La distribution des fourrages au moyen d'un godet désileur est une solution non dénuée d'intérêt au plan économique, pour peu que les caractéristiques du matériel s'affranchissent au maximum des contraintes posées par tel ou tel aliment, et que le débit de chantier soit suffisamment conséquent pour ménager l'emploi du temps des éleveurs. Des facteurs limitants que le constructeur Emily s'emploie régulièrement à repousser, via différentes solutions techniques.

Un démêleur sur la paroi arrière

Le démêleur Très grande vitesse (TGV) en est une illustration parmi d'autres. Plaqué sur la paroi intérieure du godet, les éléments animés par une commande hydraulique facilitent l'évacuation des aliments vers la sortie dans la phase de distribution. Il est particulièrement adapté aux ensilages d'herbe, toujours réticents aux diverses solutions mécaniques. Le TGV permet d'accélérer la distribution avec en prime des flux de fourrage plus homogènes. Le démêleur TGV est désormais proposé de série sur la gamme Omega et en option sur la gamme Vega.

Plaqué sur la paroi intérieure du godet, le démêleur TGV facilite la distribution des ensilages d'herbe en particulier (Doc Emily)

Plaqué sur la paroi intérieure du godet, le démêleur TGV facilite la distribution des ensilages d'herbe en particulier (Doc Emily)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier