Distribution des fourrages : Emily présente avec Melodis un nouveau godet désileur mélangeur

Raphaël Lecocq

Melodis développe une capacité maxi de 4,6 m3. Son double entraînement hydraulique et sa structure Hardox le destinent à des usages intensifs. Gros devant !

Productivité, performance, polyvalence : telle est la partition de Melodis, la nouveau godet désileur mélangeur d'Emily, spécialiste du genre depuis bientôt 40 ans. La nouvelle livrée du constructeur breton repousse une nouvelle fois les limites connues pour ce type d'accessoire, qui n'a d'accessoire puisque le nom car le godet représente une solution technico-économique des plus pertinentes en matière de distribution des fourrages. Melodis fait ses gammes entre 1,3 et 4,6 m3 via une batterie de 18 modèles (1,3 à 2,8 m de largeur), 4,6 m3 constituant une valeur inédite pour ce type de matériel de distribution.

Polyvalence tous azimuts

La structure faite d'acier Hardox confère à Melodis une résistance à l'usure dans une économie de poids. Le double entraînement hydraulique des pâles hélicoïdales est un autre gage de performance. La polyvalence de la gamme s'inscrit dans plusieurs registres : aliments (maïs, herbe et compléments), distribution (droite/gauche), organes de chargement (mâchoire hydraulique ou rotor mobile de désilage), engin porteur et attelage (télescopique, chargeur, micro-chargeur et trois points).

Le godet Melodis, ici dans sa version avec rotor mobile de désilage, est proposé en 18 capacités (Doc Emily)

Le godet Melodis, ici dans sa version avec rotor mobile de désilage, est proposé en 18 capacités (Doc Emily)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier