Dix secondes pour changer les socs des cultivateurs Kverneland et Vicon

Raphaël Lecocq

Pour moins de 100 € et en moins de 10 minutes, on permute 10 socs de 80 mm
Kverneland

Dénommé Knock On chez Kverneland et Quick Lock chez Vicon, le système accroît la polyvalence des matériels et permet de pousser à 75 % l’usure des pièces travaillantes contre 50 % pour les fixations à boulon.

Cinq ans de recherches et de tests pour ne consacrer que dix secondes au changement d’un soc de cultivateur : tel est le défi relevé par l’usine norvégienne spécialisée dans la fabrication des charrues et des pièces d’usure de Kverneland Group. Et pour tout outil, en sus d’un marteau, un chasse-soc spécialement conçu par le constructeur. Le constructeur crédite le système d’atouts économiques, liés au gain de temps, à l’utilisation plus poussée des pièces d’usure (système sans boulon )ou encore à la polyvalence à même d’être davantage exploitée du fait de la simplicité du concept.

Longévité et polyvalence renforcées

Kverneland propose en effet différents types de socs balayant un horizon de travail compris entre 5 cm à 40 cm en profondeur et jusqu’à 32 cm en largeur avec les pattes d’oie. Deux types de déflecteurs (droits ou vrillés), proposés chacun dans deux largeurs différentes, fournissent d’autres atouts agronomiques, tout en assurant le protection de la dent à sécurité 3D. Le système peut se monter sur les machines en parc des gammes CLC Eco, CLC Pro et CTC de Kverneland ainsi que sur les Tinetiller de Vicon. Les déchaumeurs CLC Eco, CLC Pro et CTC différent par la structure de leur châssis, et notamment par le nombre de rangées de dents (2, 3 ou 4), ainsi que par les accessoires à l’avant et à l’arrière des dents.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires