Economies d'énergie : Le Languedoc-Roussillon a son banc d'essai moteur

Raphaël Lecocq

L'acquisition d'un banc d'essai par les Cuma et Chambres d'agriculture de la région s'inscrit dans le cadre du Plan de performance énergétique. Il entrera en service en début d'année 2011.

Le contrôle des performances et des consommations de carburant des tracteurs est un levier important d'économies d'énergie. C'est ce que prouvent, depuis plusieurs années, les diagnostics réalisés par les quelques bancs d'essai moteur en service en France. Une seule indication : un tracteur contrôlé sur deux présente un problème de suralimentation, autrement dit de surconsommation. Il y a en moyenne entre 1 et 2 l/h de fioul à gagner en procédant aux réglages ou réparations requis. Sachant qu'il y a environ 1 million de tracteurs en service en France, l'enjeu est important.

250 à 300 diagnostics en 2011

Encore faut-il disposer des équipements adéquats pour réaliser les diagnostics. Le Plan de performance énergétique, décrété par le gouvernement en février 2009, vise à doter chaque région administrative d'un banc de puissance. Après la Bretagne, la Bourgogne, Rhône-Alpes, l'Aquitaine Poitou-Charentes et la Picardie, la région Languedoc-Roussillon s'apprête à recevoir son banc mobile. Les Fédérations de Cuma et Chambres d'agriculture de la région, avec la contribution de plusieurs établissement scolaires, on créé une association à part entière pour animer ce banc d'essai, qui sera piloté par Jordan Courtillon. Le banc d'essai moteur itinérant représente un investissement de plus de 100 000 euros. La réalisation d'un diagnostic immobilise le tracteur durant une heure. La prestation est facturée aux alentours de 120 euros, hors frais de déplacement éventuels.

Le banc d'essai sillonnera la région Languedoc-Roussillon à partir de la mi-février (Doc Frcuma Languedoc-Roussillon)

Le banc d'essai sillonnera la région Languedoc-Roussillon à partir de la mi-février (Doc Frcuma Languedoc-Roussillon)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires