Entretien mécanique des sols viticoles : Une huile biodégradable sur les outils intercep Aguilar

Raphaël Lecocq

Les outils intercep permettent de réduire l'usage des herbicides en vigne. Aguilar pousse le respect de l'environnement encore plus loin en ayant recours à une huile biodégradable à plus de 90 %.

Les outils intercep sont constitués de lames travaillantes, de décavaillonneuses ou encore d'outils rotatifs animés par l'énergie d'un circuit hydraulique sous pression. Pour faire face aux besoins croissants de puissance de ces différents outils, et s'affranchir du potentiel variable au niveau du tracteur, les constructeurs ont le plus souvent recours à une centrale hydraulique indépendante, animée par la prise de force, comprenant un réservoir d'huile, un refroidisseur et une pompe.

Jusqu'au-boutisme environnemental

Le constructeur Aguilar dispose même de deux pompes alimentant indépendamment ces interceps droite et gauche. Soucieux de répondre toujours davantage au respect de l'environnement, mis à mal dans certaines situations par la présence de résidus de produits phytosanitaires dans les eaux de surface, Aguilar a doté sa centrale hydraulique d'une huile biodégradable à plus de 90 %, afin de prévenir tout risque de pollution en cas de rupture du circuit. L'entretien mécanique des rangs et des inter-rangs de vigne est aujourd'hui très largement promu dans tous les vignobles. Aguilar est distribué par la Sarl Bernardoni à Beaumes de Venise (84).

Les outils intercep Aguilar sont animés par un circuit hydraulique dont l'huile est biodégradable à plus de 90 %

Les outils intercep Aguilar sont animés par un circuit hydraulique dont l'huile est biodégradable à plus de 90 %

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier