Fendt toujours plus vert

Raphaël Lecocq

A compter de l’été 2016, le réseau Fendt distribuera des faucheuses, des faneuses et des andaineurs
Fendt

Des matériels de fenaison en passant par les presses haute densité et les ensileuses, le constructeur renforce son offre dans la chaîne verte. Un andaineur inédit à entraînement électrique se profile pour 2016.

Les Katana 65 et 85 délivrent 652 ch et 850 ch, en attendant la Katana 50 de 500 ch

Fendt avait réalisé une offensive notable dans l’univers de la récolte des fourrages en 2012 avec la mise sur le marché de l’ensileuse automotrice Katana. Une entrée en matière plutôt osée car le constructeur est parti d’une feuille blanche pour concevoir une machine destinée à un segment de marché peu extensible et comptant des opérateurs sérieux. A l’Agritechnica 2015, Fendt a présenté les évolutions apportées aux Katana 65 (652 ch) et 85 (850 ch), intégrant notamment la mise aux normes anti-missions. Une troisième référence, la Katana 50 (500 ch) est actuellement en cours de développement. Côté presses, le constructeur vient de compléter sa gamme de presses à chambre fixe et à chambre variable avec une offre de presses haute densité, issues de la maison-mère Agco (Hesston). La gamme compte cinq modèles Isobus couvrant des formats de balle de 90 X 90 cm, 120 X 70 cm, 120 X 90 cm et 120 X 130 cm.

Gamme fenaison

A compter de l’été 2016, le réseau Fendt distribuera également des faucheuses, des faneuses et des andaineurs conçus et fabriqués en Allemagne par Fella, autre entité du groupe Agco. La gamme se composera des faucheuses à tambour Cutter (1,65 m à 3,26 m), des faucheuses à disques Slicer (1,66 m à 9,30 m) des faneuses à toupies Twister (4 m à 17,50 m) et des andaineuses à toupies Former (3,40 m à 12,50 m).

Rotor à entraînement électrique de l’andaineur Former 12555 X

Andaineur à entraînement électrique

Dans le domaine de l’andainage, Fendt  s’était distingué à l’Agritechnica en présentant un nouveau concept d’entraînement électrique. Salué par une médaille d’argent, le Fendt Former 12555 X est un appareil à quatre rotors animés chacun par un moteur électrique. L’électricité est fournie par une interface à courant continu de 700 V conforme aux prescriptions de l’AEF (Agricultural industry electronics foundation) à l’œuvre dans le développement de l’Isobus et de la norme Iso 11783. Le concept fait ainsi l’économie d’entraînements mécaniques, restreignant au passage le nombre de pièces en mouvement, donc l’entretien et les risques de panne. Comparativement aux entraînements mécanique ou hydraulique, l’entraînement électrique est gratifié d’un meilleur rendement énergétique et élimine les risques de fuite d’huile et de graisse dans le milieu. Il offre également la possibilité de régler individuellement la vitesse des rotors. L’appareil s’inscrit dans le projet X-Concept que Fendt développe autour du e-tracteur intégrant une génératrice électrique de 130 kW. Le Fendt Former 12555 X sera commercialisé fin 2016.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier