Histoire du machinisme agricole : Le Compa achève la commémoration de ses 20 ans

Raphaël Lecocq

Le Conservatoire de l'agriculture de Chartres fêtait ses 20 ans cette année. Il achève un cycle de manifestations par un « rendez-vous du dimanche », le 5 décembre sur le thème : « les tracteurs d'aujourd'hui et de demain ».

Cinq rendez-vous du dimanche auront égrené l'année 2010, Après « les tracteurs du début du XXème siècle », « ah les belles maquettes », « 1930 – 1960 : l'explosion des tracteurs » et « les coulisses du musée », le dernier rendez-vous aura pour thème : « les tracteurs d'aujourd'hui et de demain ». Il est programmé le dimanche 5 décembre. Ces rendez-vous s'inscrivaient dans un vaste programme de conférences et d'expositions, données tout au long de l'année à l'occasion des 20 ans du Compa, le Conservatoire de l'agriculture de Chartres (28).

50 000 visiteurs par an

Le Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole (Sedima) est à l'origine de la création du Compa en 1990. En 1997, il passe sous la tutelle du Conseil général d'Eure-et-Loir, avant d'être labellisé musée de France en 2002. Le Compa est un musée pluriel mêlant science, technique, histoire, art. Ses expositions, animations et conférences abordent les questions liées à l'agriculture, à l'environnement et à l'alimentation. Il accueille 50 000 visiteurs par an. Il est situé dans une rotonde, une ancienne remise à locomotives, située à 200 m de la gare de Chartres (28).

Le Compa vaut aussi le détour pour la bâtisse qui l'héberge, une rotonde ou ancienne remise à locomotives (Doc Compa)

Le Compa vaut aussi le détour pour la bâtisse qui l'héberge, une rotonde ou ancienne remise à locomotives (Doc Compa)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier