John Deere renouvelle ses presses à chambre variable

Raphaël Lecocq

John Deere renouvelle ses presses à chambre variable
John Deere

La nouvelle gamme, déclinée en trois niveaux de finition, compte au total cinq modèles auxquels s’ajoutent deux presses-enrubanneuses.

John Deere lance une nouvelle gamme de presses à balles rondes à chambre variable, succédant aux modèles séries 800 et 900. La nouvelle dénomination est indicatrice de la chambre variable (V) ou de la variante enrubanneuse (C), du diamètre maxi de la balle (0,6 m à 1,65 m pour les 451 et 0,6 m à 1,8 m pour les 461) tandis que la dernière lettre caractérise le degré de finition (G, M ou R). Ainsi, la V451G caractérise le modèle de base que le constructeur prédestine aux cultures sèches. Elle est dotée d’un châssis mécanosoudé à composants ultra-renforcés et d’un ramasseur de plus grand diamètre et ameneur rotatif à vis de convergence recentrée sur le rotor. Qualifiées de « Multi-Crop », les V451M/V461M sont destinées à une utilisation quotidienne encore plus intense. Sur toute la largeur du rotor, le système de débourrage bénéficie de série d’un mécanisme de parallélogramme breveté permettant au chauffeur d’éliminer instantanément les obstructions depuis la cabine du tracteur.

John Deere renouvelle ses presses à chambre variable

Haut de gamme

Les modèles V451R/V461R, dont le débit atteint 120 balles/heure, ont été développés pour satisfaire les hautes exigences de performance des entrepreneurs et éleveurs à la tête de grandes exploitations. Elles intègrent notamment les systèmes Fast Release System et Tractor Baler Automotion. Le Fast Release System se caractérise par la présence d’un rideau amovible en lieu et place d’une porte classique, allégeant au passage la machine de quelques centaines de kilos. Ce n’est plus l’ouverture de la porte qui libère la balle mais les panneaux latéraux mobiles, par ailleurs garants de la densité des balles en cours de pressage, aux côtés de deux larges courroies. L’éjection de la balle est assurée en 5 secondes, procurant un gain de chantier de 20 %. Le Tractor Baler Automotion repose quant à lui sur un système de communication Isobus où la presse impose son rythme au tracteur, en commandant successivement le ralentissement puis l’arrêt de l’avancement, le liage filet, l’ouverture de la porte et/ou du rideau, l’éjection de la balle, la fermeture et enfin le redémarrage du chantier de pressage. Les presses enrubanneuses C451R et C461R sont calquées sur les V451R et V461R. Les presses à balles rondes John Deere sont fabriquées en France à Arc-lès-Gray (Haute-Saône).

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires