L’Aprodema fête ses 25 ans

Raphaël Lecocq

Les universités d’été constituent un temps fort de l’Aprodema, réunissant chaque année 70 enseignants spécialisés en agroéquipement autour de 5 ou 6 constructeurs
Aprodema

Depuis 1986, l’Association professionnelle de développement de l’enseignement du machinisme agricole et des agro-équipements s’implique dans la formation et la promotion des métiers. Elle est soutenue par la filière et portée par des bénévoles.

Des interventions dans les classes spécialisées en agroéquipements, une représentation dans des jurys d’examen, des universités d’été assurant la formation continue des enseignants en agroéquipements, des contributions à l’élaboration des contenus des formations, des supports vidéo présentant la vingtaine de métiers différents proposés par la filière, des participations à de nombreux salons professionnels, à des salons étudiants, à des forums de l’emploi : telles sont quelques-unes des missions assurées par l’Aprodema, l’Association professionnelle de développement de l’enseignement du machinisme agricole et des agro-équipements. L’association est née en 1986 à l’initiative des syndicats représentant les constructeurs et les importateurs de machines agricoles, du Bureau de coordination du machinisme agricole et du Cemagref.

Des bénévoles en région

25 ans après sa création, l’association n’a rien perdu de ses fondements. L’adéquation entre l’arrivée de jeunes diplômés sur le marché du travail et les besoins des professionnels reste un exercice de haute volée, aussi bien en terme qualitatif que quantitatif, le tout dans  une conjoncture économique qui ne fait pas l’économie de soubresauts. L’association est présidée actuellement par Jean-Pierre Bernheim, qui assurait jusqu’il y a peu la présidence d’Axema, l’Union des industries de l’agroéquipement, avant de céder son siège à Patrick Pérard.  Michel Morel, vice-président exécutif, est chargé d’animer et de coordonner les travaux de l’association. Animée par un réseau de bénévoles, l’Aprodema déploie ses actions aussi bien à Paris qu’en région.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier