L’autonomie fourragère au menu de Mécafourrages 2013

Raphaël Lecocq

La chaîne de récolte a son rôle à jouer dans l’amélioration de la valeur alimentaire des fourrages
CCM Equipement

L’amélioration de la teneur azotée des rations sera le fil vert de Mécafourrages 2013, organisé par la Fédération des Cuma de Bourgogne. Rendez-vous le 16 mai prochain à Toutry (21).

Mécafourrages, c’est des démonstrations de machines en conditions réelles sous la conduite des constructeurs participants, des ateliers techniques et un forum-débat. Pour cette édition 2013, la Fédération des Cuma de Bourgogne, organisatrice de l’événement, a choisi l’autonomie fourragère comme fil conducteur. En matière de production fourragère, l’autonomie s’entend au sens quantitatif et qualitatif. L’augmentation de la teneur azotée des fourrages est un des axes d’amélioration de la qualité des fourrages puisque chaque point gagné diminue d’autant les achats de compléments réalisés à l’extérieur de l’exploitation.

Cinq ateliers techniques

A l’occasion du forum-débat, plusieurs spécialistes des Chambres d’agriculture et de l’Institut de l’élevage présenteront des pistes d’amélioration de l’autonomie fourragère. Cinq ateliers techniques égrèneront par ailleurs la journée :

- Atelier 1. Optimisation des chantiers de récolte : l’organisation collective est-elle un gage d’économies ?

- Atelier 2.  Rénovation et entretien des prairies : présentation de résultats d’essais de sur-semis

- Atelier 3. Choix des cultures dérobées et intégration dans les systèmes fourragers.

- Atelier 4. Bien régler son matériel de fenaison pour la récolte des légumineuses : les résultats d’Arvalis Institut du végétal

- Atelier 5. Préparation des aliments à la ferme : intérêts de l’investissement à plusieurs dans du matériel mobile.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires