L’Optimum de Pellenc monte en puissance

Raphaël Lecocq

L’automotrice Optimum marque les 20 ans de Pellenc dans la conception de machines à vendanger automotrices
Pellenc

Le constructeur augmente d’un tiers la cadence de production de sa nouvelle gamme de machines à vendanger automotrices.

Passer la barre des 200 ventes en  2014 : c’est l’objectif que vise le constructeur avec sa nouvelle gamme de machines à vendanger, présentée en avant-première au Sitevi 2013. La gamme Optimum succède à la gamme 8000 et représente la quatrième génération d’automotrices, développée depuis 1993 par le constructeur basé à Pertuis (84). Du moteur à la tête de récolte en passant par la cabine, la gestion électronique et le tri embarqué, Pellenc en entièrement revisité sa gamme, qui compte six modèles de 125 ch à 175 ch. Tout sauf le prix.

Automotrices et tractées

La nouvelle gamme bénéficie d’un bon accueil de la part des utilisateurs, avec les entreprises de travaux en tête qui représentent en France près de 40 % des acheteurs, Cuma et particuliers se partageant les 60 % restant. Pour répondre à la demande, Pellenc a réorganisé sa chaîne de montage pour passer de 6 à 9 machines hebdomadaires. Le marché mondial de la machine à vendanger automotrice se situe autour de 1000 machines par an. La France en absorbe à elle seule environ un quart, ce qui explique la présence sur notre sol de Braud New Holland, Grégoire (groupe Same-Deutz-Fahr) et Pellenc. Ce dernier dispose par ailleurs d’une gamme de machines tractées, répondant aux mêmes impératifs qualitatifs que les automotrices. Un marché qui intéresse l’Espagne, l’Italie et la France dans une moindre mesure.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier