Le 16ème Festival du non labour et du semis direct dans l’Indre

Raphaël Lecocq

Amazone est partenaire Festival du non labour et du semis direct
Amazone

Expositions, démonstrations et conférences sont au programme du festival du semis direct, organisé cette année au lycée Naturapolis de Châteauroux (36), le 24 septembre prochain.

3,5 % : c’est, selon le Centre d’études et de prospective du ministère de l’Agriculture, le pourcentage de la sol arable conduite en France en en agriculture de conservation, soit 630 000 ha. Les surfaces ont progressé de 57 % par rapport à 2001 mais elles restent encore marginales. L’agriculture de conservation consiste à réduire le travail du sol pour permettre l’essor des couverts végétaux, assortie d’un allongement et d’une diversification des assolements. Ce concept d’agriculture durable fait face à des résistances culturelles et culturales, résistance alimentée par les risques économiques inhérentes à la phase de transition entre les systèmes. Dans toutes les régions de France et dans tous les systèmes de production, des agriculteurs et des éleveurs sont les meilleurs ambassadeurs de la technique, exigeante en formation, en observation et en expérimentation mais captivante à bien des égards. Le Festival du non labour et du semis direct est une bonne occasion de faire le point sur ses avancées.

Le programme des conférences

- 10h00-11h00 : présentation des atouts et des contraintes du département et état des lieux du développement des TCS et SD dans l’Indre. Où en sont les réflexions, les expérimentations et les pratiques des agriculteurs les plus avancés dans ce domaine (Guillaume Houivetn Chambre de l’Indre).
 - 11h00-12h00 : résultats agronomiques, techniques et économiques de 4 années de comparaison de système de travail du sol chez J. Charlot à Mûr sur Indre (Philippe Lion, ancien technicien CA et agriculteur en SD en Touraine)

- 13h00-14h00 : première synthèse du suivi de parcelles chez des agriculteurs en semis direct sous couvert végétal sur l’ensemble du territoire et présentation de résultats d’exemples locaux en semis direct sur couvert vivant (Jérome Labreuche, Arvalis)

- 14h00-15h00 : résultats de 7 campagnes de colzas avec plantes compagnes. Les enseignements de la dernière campagne. Ouverture vers d’autres scénarios innovants avec d’autres oléagineux et protéagineux Gilles Sauzet (Cetiom Centre)

- 15h00-16h00 : bilan du projet Pepite (Processus écologique et processus d’innovation technique et social en agriculture de conservation) et comment une partie de la recherche va intégrer et accompagner l’innovation agroécologique (Stéphane de Tourdonnet, maître de conférence à SupAgro Montpellier).

- 16h00-18h30 : chercheur et Agronome en charge du département Sol, Eau et Climat au Minnesota. John Backer (USDA ARS) dresse un panorama exhaustifs de ses travaux en matière d’impact des système de cultures sur la qualité du sol, de l’eau et des impact possible sur le climat. Il présentera également les résultats d’une conduite de maïs et soja depuis 7 ans sur trèfle permanent avec comparaison de l’effet azote et eau de l’association.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires