Le 19ème Festival du non labour et du semis direct dans les Hautes-Pyrénées

Raphaël Lecocq

Le 19ème Festival du non labour et du semis direct dans les Hautes-Pyrénées

Expositions, démonstrations et conférences sont au programme du festival de l’agriculture de conservation (des sols), qui se tiendra la 13 septembre au lycée agricole de Vic-en-Bigorre.

Le Festival du non labour et du semis direct est né en 1999 en Charente, de la volonté de jeunes agriculteurs de faire émerger de nouvelles pratiques culturales préservant l'environnement. Chaque année, il fait halte dans un département différent, avec pour cadre un lycée agricole sinon l’exploitation d’un agriculteur. Il a pour partenaire la Coordination rurale, l’Organisation des producteurs de grains et la revue spécialisée TCS Il réunit les promoteurs de l’agriculture durable de plusieurs organismes (Apad, Base, Fnacs, Iad...) et donne la parole autant à des experts qu’à des agriculteurs praticants, avec en prime des retours d’expériences hors de nos frontières. L’édition 2017 ne déroge pas à la règle.

Le programme des conférences

- 11h00 - 12h00 : analyse d’un réseau de fermes investies dans le programme Agr’eau et comparaison des résultats techniques et économiques des exploitations les plus avancées dans leur démarche en agriculture de conservation (AC) avec l’agriculture conventionnelle du grand Sud-Ouest (Aubin Lafon, Association Française d’AgroForesterie)

 - 12h00 - 13h00 : bilan et évolution des pratiques telles que couverts d’été, couverts relais, semis sur couverture permanente et maïs en rangs rapprochés (Sylvain Hypolite, Agro d’Oc)

- 13h00 - 14h00 : l’accompagnement des agriculteurs vers des pratiques plus respectueuses de l’environnement entre Sud- Ouest (Emmanuel Richard, Agronomie Terroirs, Hautes-Pyrénées) et Québec (Cécile Tartera, Groupe ProConseil, Québec)

- 14h00 - 15h00 : non labour et semis direct en agriculture biologique avec les expériences de Pierre Pujos, agriculteur dans le Gers) (simplification du travail du sol en agriculture biologique (AB) depuis plus de 10 ans avec des semis de céréales sur luzerne vivante et de l’agroforesteri) et  Félix Noblia, agriculteur dans les Pyrénées-Atlantiques (passage de l’agriculture de conservation au semis direct en AB avec la mise en place d’une  plate-forme de recherche)

- 15h00 - 16h00 : fonctionnement et observation de la biodiversité fonctionnelle (contrôle des limaces, des pucerons, des méligèthes…) par Jean-Pierre Sarthou, enseignant chercheur à l'ENSA Toulouse et agriculteur)

- 16h00 - 17h00 : témoignage de Steve Groff, agriculteur en semis direct et spécialiste des couverts végétaux en Pennsylvanie (USA), en céréales et légumes de plein champ.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires