Le 3ème point ajusté automatiquement chez Massey Ferguson

Raphaël Lecocq

Le 3ème point ajusté automatiquement chez Massey Ferguson
Massey Ferguson

Le Dynamic Top-Link Control ajuste en temps réel la longueur du troisième point, garantissant la précision du travail de l’outil porté ou traîné ainsi que l’optimisation du report de charge, gage d’efficience du tracteur. Citation au Sima 2017.

L’inventeur du relevage hydraulique avec contrôle d’effort et attelage trois points (1938) n’a pas encore totalement fait le tour de la question. La preuve avec le Dynamic Top-Link Control (DTLC), un automatisme de réglage du troisième point, salué par le jury des Sima Awards qui lui a décerné une Citation. Des capteurs embarqués analysent en continu trois paramètres que sont l'angle de travail réel du tracteur et de l'outil, les oscillations de l'essieu avant lié à sa suspension et enfin les inclinaisons du terrain, au moyen du GPS. Ces paramètres sont analysés par le terminal de contrôle du tracteur qui règle automatiquement la longueur de troisième point pour assurer le maintien des paramètres définis par l'opérateur.

Précision accrue en épandage d’engrais

En présence d’un distributeur centrifuge d’engrais, le respect de l’angle du matériel est fondamental pour garantir la répartition homogène des granulés. Selon Massey Ferguson, une différence de 2 degrés peut entraîner une réduction de 4 m de la largeur d'épandage et pénaliser la répartition de la distribution. Le 3ème point automatique s’avère pertinent sur les terrains ne pente mais pas seulement. Il permet aussi de compenser le poids de l'épandeur sur le relevage ainsi que les effets de la suspension de l'essieu avant.

Régularité du travail du sol et report de charge

Selon Massey Ferguson, le maintien de l’assiette des outils portés et trainés a aussi son importance sur la régularité du travail réalisé par les outils de préparation de sol. Des capteurs d’inclinaison, placés sur l’outil et sur le tracteur, permettent de maintenir dynamiquement l’outil parallèle au sol et d’assurer ainsi la régularité du travail réalisé entre l’avant et l’arrière de l’outil. L’optimisation du report de charge est une vertu du 3ème point dynamique, au service de l’adhérence et donc de l’efficience du tracteur. Développé au Centre d’excellence mondial Massey Ferguson à Beauvais (Oise), au sein du Laboratoire de rechercher avancée, l'automatisation hydraulique du troisième point est actuellement un prototype fonctionnel dont les ingénieurs achèvent d’affiner les réglages.

Commentaires 1

REBELLE 86

A quand le dynamic-top -money -control qui ajusterai en temps réel le prix de revient d'une tonne de blé au prix mondial auquel on vends aujourd'hui. Je pense qu'un tel prix nobel sauverai beaucoup d'agriculteur de l'issu fatal(corde autour du coup),pas besoin de GPS, juste de la logique. Je crois que je parle encore une fois dans le vide enfin, je me soulage.

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier