Le Goodet, l’aspirateur à menues pailles de Thiérart

Raphaël Lecocq

Le Goodet permet de transférer les menues pailles en bord de champ dans une remorque sinon dans une presse
Thiérart

Le spécialiste de la récupération des menues pailles a mis au point une turbine destinée à charger les tas de menues pailles dans une remorque sinon dans la préchambre d’une presse.

Fixé sur l’attelage avant du tracteur, le Goodet progresse dans les tas de menues pailles vidangés en bord de champ par le récupérateur embarqué à l’arrière de la moissonneuse-batteuse. Le rotor à pales du Goodet facilité l’aspiration des menues pailles au moyen d’une turbine disposée sur le côté. Les menues pailles sont acheminées par un tuyau souple dans la remorque attelée à l’arrière du tracteur sinon dans une presse.

Trois systèmes de récupération en service

Initiateur de la filière menues pailles en 2007, Thiérart propose trois systèmes de récupération distincts, à commencer, historiquement, par le caisson. Fixé à l’arrière de la moissonneuse-batteuse, le caisson récupérateur fait office de trémie à menues pailles mettant en œuvre des doubles vis horizontales et verticales pour une capacité pouvant atteindre 20 m3. L’andaineur à menues pailles souffle quant à lui les menues pailles au moyen d’une turbine pour les acheminer non plus sous l’andain mais sur l’andain de paille. La turbine à double étage enfin met en œuvre une première vis horizontale concentrant les menues pailles dans un collecteur, lequel est  vidangé par une seconde vis inclinée à 15° en direction de l’andain. Cette conception repousse les limites en présence de machines à haut rendement, y compris en pailles humides. Elle offre aussi la possibilité de recycler les rafles de maïs.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires