Le Karat 12 de Lemken adopte 4 rangées de dents

Raphaël Lecocq

Le nouveau cultivateur Karat 12 au catalogue de Lemken
Lemken

L’écartement entre deux dents est réduit à 23 cm contre 27 à 29 cm sur le Karat 9 à trois poutres. Le cultivateur semi-porté est proposé dans des largeurs comprises entre 4 m et 7 m.

Des écartements inter-dent réduits à 23 cm mais une hauteur sous châssis de 80 cm et des poutres distantes de 90 cm : l’architecture du Karat 12 est parée pour s’affranchir des gros volumes de débris végétaux. Pas plus de limite en profondeur avec des dents capables de pointer à 30 cm, le tout avec un catalogue de huit variantes de socs. La version de base du Karat 12 est équipée de sécurités à dégagement automatique sans entretien avec une force de déclenchement allant jusqu'à plus de 550 kg  Les dents peuvent s'effacer jusqu'à 20 cm vers le haut pour assurer un travail sans interruption sur sols pierreux.

ContourTrack en option

Le train roulant est intégré entre les rangées de dents et les disques arrière de nivellement, couplés à des rouleaux. L’ensemble solidaire constitué des disques et des rouleaux, à réglage hydraulique depuis la cabine, permet de régler en continu la profondeur de travail. En terrain accidenté, Lemken propose l’option ContourTrack offrant un réglage électrohydraulique via des roues de jauge. Un système de report de charge hydraulique est également disponible.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier