Le semoir à dents Cayena 6001-C adopte une double trémie semences-engrais

Raphaël Lecocq

Le semoir à dents Cayena 6001-C assure une fertilisation localisée simultanément au semis
Amazone

Amazone propose une nouvelle version de son semoir à dents Cayena. Le 6001-C sème toujours en 6 m mais voit sa capacité portée de 3600 l à 4000 l, avec une double compartimentation.

Avec les socs et les disques, les dents constituent un troisième dispositif de mise en terre. Un système rudimentaire, économique mais néanmoins efficace. Rudimentaire parce que les dents, associées à une tube de descente des graines, sont des élément mécaniques simples, fixés sur une châssis tout au si simple. Economique car un semoir à dents s’avère léger et peu tirant. Efficace parce qu’il peut tout aussi bien semer en non labour que sur sol labouré mais néanmoins nivelé, le tout à plus de 10 km/h. Les terres argilo-calcaires en rotation céréalière sont le terrain de prédilection des semoirs à dents.

Trémie 60/40

Chez Amazone, le semoir à dents est représenté par le modèle Cayena. Un modèle unique jusqu’à présent, développant 6 m de largeur de travail et doté d’une trémie de 3600 l. Le constructeur en propose désormais une seconde version, baptisée Cayena 6001-C. Principale différence : sa trémie de 4000 l, compartimentée dans un rapport 60/40 pour assurer un apport d’engrais simultanément au semis. Le trémie à double compartiment peut aussi être exploitée pour semer des cultures intercalaires. Elle peut bien entendu être intégralement dévolue aux seules semences d’une unique espèce.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires