Lely cède sa division fourrages à Agco

Raphaël Lecocq

Lely dispose d'une gamme complète de presses à balles rondes
Lely

Le constructeur se concentre sur la robotique appliquée aux élevages laitiers. Deux usines de presses et d’autochargeuses, situées ne Allemagne, tomberont dans le giron d’Agco d’ici à fin 2017 après l’approbation des autorités de la concurrence.

Né en 1948 avec la mise au point d’un râteau soleil, le constructeur néerlandais a décidé de se séparer de son activité d’origine, pour se concentrer sur son activité laitière, toute dédiée à la robotique avec ses automates de traite (Astronaut), d’alimentation (Vector, Juno) et de raclage (Discovery). Un virage amorcé en 1995 avec la commercialisation du premier robot de traite et dont le constructeur fêtait le 20 000ème exemplaire 20 ans plus tard. Pour être en mesure de continuer à œuvrer avec succès sur le marché, l’entreprise aurait dû proposer une gamme de plus en plus large pour répondre aux attentes sur ses différents groupes de produits, explique l’entreprise dans un communiqué. « Lely entend se concentrer exclusivement sur son rôle d'innovateur dans le domaine de la robotisation, des capteurs et des systèmes de données destinés à être utilisés dans les exploitations laitières », déclare Alexander van der Lely, Pdg de l’entreprise. « Au cours des quinze dernières années, ce groupe de produits s'est transformé en une activité performante pour Lely, et il offre un grand nombre d'opportunités pour le futur ».

Les presses haute densité du groupe Agco sont issues du rachat d’Hesston en 1991, un an après la création du groupe

Presses à balles rondes

Lely a conclu un protocole de vente de sa division fourrages au groupe Agco (Challenger, Fella, Fendt, GSI, Massey Ferguson, Valtra…). L’opération sera finalisée au cours du 4ème trimestre 2017 après le visa des autorités de la concurrence. « L'intégration des compétences de premier plan de Lely dans les technologies du foin et des fourrages va consolider toute la gamme de produits d’Agco», a indiqué Martin Richenhagen, son président-directeur général. Avec cette acquisition, Agco va désormais maîtriser la production de presses à balles rondes, lesquelles sortent aujourd’hui de l’usine italienne de Kverneland tandis que les autochargeuses, comptant seulement deux modèles, sont issues d’un partenariat avec l’allemand Stolpen. Les presses haute densité sont en revanche produites en interne via Hesston aux Etats-Unis. Doublonnant les matériels Fella, les faucheuses, faneuses et andaineurs Lely, produits dans l’usine de Maassluis (Pays-Bas) seront abandonnés à compter de mars 2018 tandis que les usines allemandes de Wolfenbüttel (presses) et de Waldstetten (remorques autochargeuses) tomberont dans le giron d’Agco. La production des machines laitières de Lely est assurée dans trois usines situées à Maassluis (Pays-Bas), Pella (États-Unis) et Leer (Allemagne). En 2016, Lely réalisait un chiffre d’affaires de 502 millions d’euros et employait plus de 2000 salariés. Les salariés néerlandais et allemands concernés par l’opération seront respectivement intégrés au groupes Lely et Agco.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires