Les 8 et 9 avril 2010 à Marseille : 7e Convention nationale des Agroéquipements

Raphaël Lecocq

Près de 500 représentants des constructeurs et des concessionnaires sont attendus. La crise, et les moyens de la conjurer, seront au coeur des débats.

Après Reims en 2008, la filière agroéquipements convoque ses forces vives à l'occasion de la 7ème convention nationale des agroéquipements. Par filière agroéquipements il faut entendre les constructeurs d'un côté, fédérés dans Axema, et les distributeurs de l'autre, fédérés au sein du Sedima. La première vertu de ces conférences de mettre autour de la même table des entreprises certes partenaires mais aux positions parfois divergentes. La situation de crise devrait donner lieu à du « serrage » de coude.

Les étudiants en vedette

Durant ces deux jours, les conférenciers aborderont des travaux thématiques portant sur le marketing direct, la motivation des personnels en période difficile, l'évolution des matériels d'élevage et de grande culture. Une attention particulière sera portée aux étudiants des filières de formation en agroéquipements, avec en point d'orgue le palmarès du trophée « j'aime mon métier ». En France, la filière agroéquipements regroupe 1400 entreprises, totalisant 45 000 emplois et un chiffre d'affaires de 15 milliards d'euros.

Constructeurs et distributeurs font cause commune sur certains salons. Tous se retrouveront à Marseille les 8 et 9 avril

Constructeurs et distributeurs font cause commune sur certains salons. Tous se retrouveront à Marseille les 8 et 9 avril

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier