Les immatriculations de tracteurs en baisse de 21,5 % sur 11 mois

Raphaël Lecocq

Les tracteurs pour vignes et vergers tirent leur épingle du jeu

Les tracteurs standards accusent une baisse 27,2 % et les tracteurs pour espaces verts de 3,6 %. Les tracteurs pour vignes et vergers progressent de 6,4 %.

27840 : c’est le nombre de tracteurs neufs immatriculés entre le 1er janvier et le 30 novembre 2014, selon Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement. En 2013 et pour la même période, le chiffre était de 35481 unités. A un mois de la clôture de l’exercice, on s’achemine donc vers une baisse des immatriculations d’environ 20 %. Le chiffre est important mais relatif au regard des exercices 2011, 2012 et 2013 qui ont vu respectivement 38133, 39089 et 42632 tracteurs neufs rejoindre la campagne française. Pour mémoire,  les derniers points bas et points hauts ont été respectivement  enregistrés en 2010 (31312 unités) et en 2008 (43661 unités).

Les tracteurs spécialisés corrigent

Les tracteurs standards, qui représentent environ 75 % des effectifs totaux, subissent la plus grosse baisse. En novembre, elle dépasse les 30 %, accentuant la tendance observée depuis  le début de l’année (- 27,2 %). Les tracteurs pour vignes et vergers tirent leur épingle du jeu, corrigeant les contre-performances des millésimes passés. En novembre, ils accusent néanmoins une baisse de 12,2 % mais progressent de 6,4 % depuis le 1er janvier. Enfin les tracteurs pour espaces verts affichent une progression de 2 % en novembre mais une baisse de 3,6 % depuis janvier.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires