Les immatriculations de tracteurs en baisse de 25 % en mai

Raphaël Lecocq

La dégradation du marché des tracteurs s’est amplifiée en mai

Les tracteurs standards sont en recul de 29 % tandis que les tracteurs pour vignes et vergers progressent de 14 %. Depuis le 1er janvier, les immatriculations sont en chute de 21,6 %, tracteurs pour espaces verts compris.

Selon Axema, le syndicat des industriels de l’agroéquipement, les immatriculations de tracteurs neufs, intégrant les tracteurs standards, les tracteurs pour vignes, vergers et espaces verts, ont reculé de 25 % en mai. Des chiffres en droite ligne avec ceux enregistrés les mois précédents et qui portent à 21,6 le recul des immatriculations depuis le 1er janvier, pour l’ensemble de ces catégories de tracteurs. Les tracteurs standards, qui génèrent près de 81 % des immatriculations en mai, sont les plus marqués par la baisse des immatriculations, reculant de près de 29 % en mai et de 24,5 % depuis le 1er janvier. Les tracteurs pour vignes et vergers, interlignes et enjambeurs, progressent de 14,5 % en mai et de 11,1 % depuis le début de l’année. Enfin les tracteurs pour espaces verts accusent un recul de leurs immatriculations de 2,3 % en mai et un léger repli (- 0,4 %) depuis le 1er janvier.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier