Les immatriculations de tracteurs en baisse de 29,5 % en août

Raphaël Lecocq

Les tracteurs spécialisés résistent à la baisse des immatriculations de tracteurs neufs

La baisse des immatriculations s’amplifie de mois en mois. Depuis le 1er janvier, toutes catégories confondues, les immatriculations de tracteurs neufs ont reculé de 22,7 %

Après trois années d’investissements significatifs, une Pac redéfinie, des cours en chute, une fiscalité moins engageante et des matériels toujours plus coûteux (+ 2,3 % en 2013), le secteur de l’agroéquipement pouvait difficilement échapper à la contraction. Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipements, l’estime à 10 % pour le millésime 2014, tous matériels confondus.

Les spécialisés en hausse

L’indicateur que constituent les immatriculations de tracteurs neufs, matériels qui représentent environ un tiers du marché global, est bien moins engageant que la prévision d’Axema. A quatre mois de la clôture de l’exercice, il affiche un retrait des immatriculations de 22,7 % en nombre d’unités. Pour le seul mois d’août, les immatriculations de tracteurs agricoles et spécialisés ont chuté de 29,5 % tandis que celles de tracteurs pour espaces verts ont baissé de 12,2 %. Depuis le début de l’année, les immatriculations de tracteurs agricoles sont en baisse de 29,3 % et celles des tracteurs pour espaces verts de 4,9 %. Les immatriculations de tracteurs spécialisés pour vignes et vergers sont par contre orientées à la hausse (10,4 %) depuis le 1er janvier.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires