Les immatriculations de tracteurs neufs en baisse de 13,2 % au premier trimestre

Raphaël Lecocq

Les immatriculations de tracteurs spécialisés ont progressé de 7,3 % en mars
Landini

La moindre baisse des immatriculations en mars compense en partie la chute enregistrée lors des deux premiers mois de l’année.

Après un recul de 20 % en janvier et de 24 % en février, les immatriculations de tracteurs neufs, toutes catégories confondues, ont reculé de seulement 2 % au mois de mars. Telles sont les données fournies par Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement. Dans le détail et pour le mois de mars, les tracteurs agricoles standards reculent de 3,9 %, les tracteurs spécialisés pour vignes et vergers progressent de 7,3 % tandis que les tracteurs pour espaces verts sont en repli de 1,2 %. Depuis le 1er janvier, les immatriculations de tracteurs affichent un recul de 13,2 % et les trois catégories sont dans le rouge : - 16,6 % pour les tracteurs standards, - 12,7 % pour les tracteurs spécialisés et – 2,2 % pour les modèles espaces verts. A l’occasion de sa 2ème biennale, qui s’est tenue le 9 avril dernier à Paris, Axema a annoncé tabler sur un chiffre d’affaires de 5,6 milliards d’euros en 2015 pour l’ensemble de l’agroéquipement, anticipant une baisse de 11 % par rapport à 2014. En 2014, 33126 tracteurs neufs avaient été immatriculés, toutes catégories confondues, soit 22,5 % de moins qu’en 2013.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier