Les semoirs Claydon en quête de distributeurs

Raphaël Lecocq

Le semoir Claydon Hybrid repose sur un système d’enterrage à deux dents défonceuses étagées
Claydon

Claydon propose des semoirs directs dans des largeurs de 3 m à 6 m. Après avoir exposé pour la première fois à Agritechnica, le constructeur cherche à sortir de son jardin anglais.

Le semoir direct Claydon a été mis au point il y a 10 ans par Jeff Claydon, un agriculteur anglais. La dernière version, baptisée Hybrid, repose sur un système d’enterrage à deux dents défonceuses étagées. Elles peuvent travailler la terre à une profondeur de 18 cm. Chaque dent défonceuse est directement alignée sur une lame à ailettes en « A », conçue pour soulever la terre et créer une bande cultivée en « Y » de 18 cm de large, à l'intérieur de laquelle le sabot de semis situé immédiatement sous la lame place la semence. Une série de planches de « ski » vient araser la terre pour recouvrir et comprimer la bande de semences. Si la lame à ailettes de 17 cm convient pour la plupart des types de semences, des lames 12 cm et 7,5 cm de large sont disponibles et adaptées à des semences plus petites et/ou à des conditions plus humides. Les lames sont maintenues en position par un système de blocage Bourgault Speed-Loc qui a l’avantage de les rendre aisées à remplacer.

Gains de rendement en blé et en pois

Le semoir fonctionne traditionnellement sur des rangs espacés de 30 cm. Une zone de 12 cm entre chaque bande n'est pas cultivée pour préserver le couvert végétal et ses avantages agronomiques (humidité, limitation des repousses, moindre usure des pièces travaillantes, économie d’énergie). Des essais réalisés en 2011 par le constructeur sur 31 parcelles de blé ont fait ressortir un rendement moyen global de 9,23 t/ha, soit une augmentation de 1,94 t/ha (26,6 %) par rapport à des parcelles conventionnelles. En pois protéagineux, le gain était de 15 %, le rendement s’établissant à 6,05t/ha. Présent à Agritechnica, Claydon recherche des distributeurs en Europe.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires