MécaElevage n’en fait pas une tonne

Raphaël Lecocq

Une solution d’épandage sans tonne proposée par Vogelsang
Vogelsang

Le réseau Cuma se penche sur les solutions alternatives à l’épandage du lisier au moyen d’une tonne à lisier. D’autres matériels et thématiques fourragères seront abordés lors du MécaElevage d’Yffiniac (22), le 23 juin.

Contraintes de transport, risques de tassement de sol, restriction des plages d’épandage  et des cultures susceptibles de valoriser les lisiers : telles les limites auxquelles les tonnes à lisier peuvent être confrontées, amenant les éleveurs à réfléchir à des solutions alternatives. « La tonne à lisier ne suffit plus » :  tel est le thème du forum-débat choisi par les organisateurs de MécaElevage. Epandage sans tonne, épandeur automoteur, techniques de séparation de phase : telles sont les solutions qui seront esquissées par des experts et pratiquants, matériel en démonstration à l’appui. L’épandage sans tonne, non dénué de contraintes,  n’étant pas voué à se substituer totalement aux tonnes, celles-ci seront bien présentes sur le site de la manifestation, aux côtés d’autres matériels dédiés à l’épandage (épandeurs à fumier) et à la récolte des fourrages, avec un focus particulier sur les presses enrubanneuses.

L’épandage de lisier en mode automoteur

Ateliers techniques

Outre les démonstrations et le forum-débat, le programme de MécaElevage réserve trois ateliers techniques.

 

Atelier 1 : luzerne : un fourrage qui s’apprivoise (Chambre, FDCuma, Arvalis)

Gestion de l’exploitation de la parcelle : pérenniser la culture en assurant les rendements et la qualité du fourrage (intervalles de coupes, maîtrise du  salissement…). Quel mode de récolte choisir (enrubannage, ensilage, foin, affouragement).

 

Atelier 2 : qualité des fourrages (FDCuma, Bcel Ouest)

 Gestion de la parcelle, conditions de récolte, cycle de développement. Quelle récolte pour quelle distribution ? Les différents types de stockage. L’enrubannage (avantages, inconvénients, coûts). L’usage des conservateurs…

 

Atelier 3 : dérobées : l’interculture comme fourrage (Fdcuma, Triskalis, Chambre)

Profiter des couverts végétaux pour ajuster votre système fourrager. Les dérobés se développent  mais beaucoup de questions restent en suspens : choix des espèces, modes de récoltes, impact sur le troupeau.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires