Mécanisation partagée : La Fdcuma de l'Aveyron mène l'enquête sur les groupes tracteurs

Raphaël Lecocq

100 Cuma aveyronnaises gèrent un parc de 140 tracteurs. La Fdcuma en a enquêté 57. Près de 6 Cuma sur 10 sont satisfaites de leur choix. L'indisponibilité du tracteur figure parmi les premières sources d'insatisfaction.

C'est bien connu : le tracteur n'est pas le plus simple des matériels à partager. Mais la traction figure bien souvent au premier rang des charges de mécanisation. L'achat partagé du tracteur n'est pas obligatoirement un mal pour un bien mais ce n'est pas non plus une sinécure. La preuve : les cumistes aveyronnais et concernés sont 6 sur 10 à se déclarer satisfaits de cette forme d'organisation. En Aveyron, 100 Cuma sont concernées par le partage d'un ou plusieurs tracteurs, avec ou sans chauffeur.

L'intérêt économique prime

L'avantage économique est le premier motif de satisfaction des groupes tracteurs, notamment pour les Cuma sans salarié. En présence d'un salarié, c'est l'efficacité des chantiers qui est d'abord mise en avant. Les groupes avec salarié réalisent en moyenne 604 h/an, contre à 488 h/an pour les groupes sans salarié. Les problèmes de disponibilité du tracteur apparaissent comme la première limite à l'utilisation du tracteur en Cuma. 4 Cuma sur 10 s'en plaignent, pointant des défauts d'organisation sinon une inadéquation entre l'offre et la demande : un tracteur est parfois insuffisant mais un second serait de trop. Le renouvellement du tracteur au bout de 4 ans ressort comme la meilleure stratégie, au regard des dépenses d'entretien. Le rapprochement avec d'autres Cuma et la réalisation de services complets figurent parmi les pistes d'évolution.

Les groupes tracteurs sont disposés à accueillir de nouveaux adhérents et à se rapprocher d'autres groupes dans le cadre d'inter-Cuma

Les groupes tracteurs sont disposés à accueillir de nouveaux adhérents et à se rapprocher d'autres groupes dans le cadre d'inter-Cuma

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires