Patrick Besson élu SediMaster 2011

Raphaël Lecocq

Grégoire-Besson dispose d’une très large gamme de charrues
Grégoire-Besson

Le Pdg de Grégoire-Besson est le nouveau lauréat du prix décerné par les distributeurs de matériels. Grégoire-Besson est un spécialiste du travail du sol.

Les SediMaster Agroéquipements ont été créés en 1990 à l’initiative du Sedima, le Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole. Son jury est constitué d’une quinzaine de professionnels venant d’horizons divers (syndicats, recherche appliquée, presse, Crédit Agricole…). Ses lauréats se rangent dans 7 catégories (constructeurs, distributeurs, partenaires, institutionnels, recherche, enseignement, presse). La distinction est destinée à faire reconnaître les mérites de ceux qui, par leurs actions ou leurs fonctions, ont contribué à valoriser la filière française des agroéquipements.

Rachat de Rabe Agri

Patrick Besson succède ainsi à Jacques Burel, le Pdg de Sulky-Burel honoré l’an passé. Agé de 61 ans, ingénieur en techniques des équipements ruraux, Patrick Besson a intégré en 1976 et en qualité de directeur commercial l’entreprise familiale, dont les origines remontent à 1802. Les charrues et les outils à disques et à dents sont la spécialité de l’entreprise. Pdg depuis 1993, Patrick Besson a signé successivement les rachats de Souchu-Pinet en 2005 et de Matagrestis en 2006. Courant 2011, Grégoire-Besson a racheté Rabe Agri, constructeur allemand de charrues, déchaumeurs, décompacteurs, herses rotatives, semoirs et broyeurs. En 2010, Grégoire-Besson réalisait 60 millions d’euros de chiffres d’affaires, dont 50 % à l’export. Ses 380 salariés sont répartis sur cinq usines de production en France et une en Italie. Rabe exploite deux usines en Allemagne pour un chiffre d’affaires d’environ 30 millions d’euros. La remise officielle du trophée par Alain Dousset, président du Sedima, aura lieu dans le cadre de la 8ème convention des Agroéquipements à Bruxelles en avril prochain.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier