Ralentissement des hausses d’immatriculations de tracteurs neufs

Raphaël Lecocq

Les tracteurs standards ont enregistré une hausse de 4,5 % des immatriculations en mars

Elles ont progressé de 1,4 % en mars. Depuis le 1er janvier, la hausse des immatriculations s’établit à 9,25 %.

Après des millésimes 2011 et 2012 qui ont vu le marché des tracteurs neufs progresser respectivement de 21,8 % et de 12 %, avec un score quasi record en 2012 (42712 unités), il y a de fortes chances que l’année 2013 marque une inversion de la tendance, au mieux une stabilité. Toute la question est de savoir à partir de quand les statistiques mensuelles délivrées par Axema, l’Union des industriels de l’agroéquipement, pointeront l’inflexion de la courbe. Le mois de mars marque un net ralentissement du marché, avec une progression réduite à 1,4 %, quand elle était de 16 % et 14 % en janvier et février derniers. Sur les trois premiers mois de l’année, la hausse s’élève à 9,2 %. Les tracteurs standards résistent mieux que les autres catégories d’automoteurs, avec une hausse de 4,5 % en mars, soit 11,7 % sur les trois premiers mois de l’année. Les immatriculations de chargeurs télescopiques homologués comme tracteurs régressent de 4 % en mars mais restent positives à 12,5 % sur trois mois. Quant aux tracteurs pour espaces verts, ils reculent de 18 % en mars et 11 % sur les trois premiers mois de l’année.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier