Rampe en carbone et AutoSelect pour Hardi

Raphaël Lecocq

Le rapport résistance / poids caractérise la rampe en carbone
Hardi

Le constructeur complète sa gamme Delta Force avec une rampe en carbone quatre fois plus légère qu’une rampe en aluminium. Le système pneumatique AutoSelect offre quant à lui quatre modes de sélection de buse en cours de travail.

Rampe en carbone et AutoSelect pour Hardi

Un poids 4 fois moindre que l’aluminium et une capacité d’amortissement 12 fois supérieure à celle de l’acier : tels sont les arguments de la rampe en carbone développée par Hardi. Elle est constituée d’une structure tridimensionnelle limitant les phénomènes de fouettements horizontaux et d’oscillations verticales. Les éléments de la rampe sont tissés et cuits sous vide, excluant la présence de bulles d’air et conférant à la rampe un rapport résistance / poids élevé. Un kit de réparation est fourni par Hardi en cas d’endommagement.

AutoSelect peut servir la modulation de dose intra-parcellaire

Sélecteur automatique de buse

Toujours sur les rampes Delta Force, Hardi propose avec AutoSelect un système de sélection automatique de buse, permettant de passer instantanément et en cours de travail du jeu du buses A au jeu de buses B, sinon d’associer les deux jeux. Un 4ème mode automatique assure la permutation des buses en fonction d’une consigne de pression ou de vitesse de travail. Dans la pratique, AutoSelect peut servir le respect de la dose et de la qualité d’application dans les phases d’accélération et de décélération, la modulation de dose intra-parcellaire (avec 9 ou 13 coupures de tronçons) ou encore la sélection de buses anti-dérive à la périphérie de la parcelle ou en cas de levée du vent. AutoSelect repose sur un circuit pneumatique.

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier