Sima Awards 2011 : Médaille d'or pour John Deere avec Baler Automotion

Raphaël Lecocq

Avec Baler Automotion, système de communication Isobus, la presse dicte son rythme au tracteur. Le même concept est décliné sur une arracheuse de tubercules Grimme et une remorque autochargeuse Pöttinger.

Finie l'omnipotence du tracteur sur les matériels et outils attelés ? Peut-être. Après un bon siècle de domination sans partage, le tracteur va devoir partager le pouvoir avec les outils. Quoi de plus logique : le tracteur n'est jamais qu'un faire-valoir au service des différents matériels qu'il anime. La « libération » des machines du joug des tracteurs est venue de l'électronique embarquée, et plus précisément de la normalisation des liaisons. La fameuse norme Isobus 11783 permet aux tracteurs et aux machines de se « reconnaître », à la manière du « plug and play » en usage dans la bureautique. Les travaux de développement de l'Isobus ont démarré en 1991. Les premières applications embarquées sont apparues en 2001 dans le secteur agricole. L'Isobus met en oeuvre le multiplexage, lequel permet de prélever des informations à tous les endroits stratégiques d'une machine via des capteurs, avant de les mettre à disposition des calculateurs et moniteur du tracteur.

Tracteur et chauffeur se laissent guider

Illustration par l'exemple avec Baler Automotion de John Deere. C'est au moment du remplissage final de la chambre que la presse va dicter le comportement du tracteur, en lui commandant successivement le ralentissement puis l'arrêt de l'avancement, le liage filet, l'ouverture de la porte, l'éjection de la balle, la fermeture de la porte et enfin le redémarrage du chantier de pressage. Le tracteur se laisse guider, la chauffeur aussi, le chantier est optimisé. Baler Automotion est développé sur les nouvelles presses à chambre variable 960 et 990 du constructeur. Dotées d'un châssis intégral, ces deux presses sont caractérisées par un système d'éjection rapide de la balle (Fast release). Une troisième source de productivité provient d'une particularité de la conception interne de la presse, où des panneaux latéraux mobiles remplacent les parois fixes. John Deere a décliné les principes de Baler Automotion avec des arracheuses de tubercules Grimme (Root Runner) et remorques autochargeuses Pöttinger (Swatch Scout).

La presse équipée du système Baler Automotion commande l'immobilisation du tracteur, le liage filet, l'ouverture de la porte, l'éjection de la balle… (Doc John Deere)

La presse équipée du système Baler Automotion commande l'immobilisation du tracteur, le liage filet, l'ouverture de la porte, l'éjection de la balle… (Doc John Deere)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires