Taille rase mécanique : CGC Agri combine prétailleuse et taille rase mécanique

Raphaël Lecocq

CGC Agri est un constructeur pionnier en matière de taille rase mécanique. Il propose aujourd'hui une deuxième machine assurant la prétaille et la taille rase en un seul passage. Des enjeux… de taille.

Importée d'Italie, la taille rase mécanique a connu ses premières armes chez quelques viticulteurs pionniers su Sud-Est de la France. Rapidement, des constructeurs locaux sont été sollicités pour développer des prototypes de machines. CGC Agri, basé à Orange, fut de ceux-là. Dès 2003, il a mis au point un premier prototype, qu'il n'a cessé de faire évoluer au gré des remarques de ses premiers clients, suivis individuellement. Un investissement payant puisque le constructeur est aujourd'hui un des plus en vue dans le domaine de la taille rase mécanique.

Tailler dans les coûts

La taille rase est une taille qui se rapproche de celle effectuée classiquement à la main, consistant à ne laisser qu'un ou deux yeux par sarment. Un degré de précision qui implique d'intervenir sur une vigne préalablement adaptée au niveau de sa conduite (type de taille, hauteur…) et de son palissage, sans exclure une taille manuelle rapide de finition. L'enjeu économique est important puisque la mécanisation de la taille permet de tailler dans les coûts de production, à hauteur d'environ 60 % comparativement à taille manuelle. Pour pousser encore plus loin les avantages de la taille rase, CGC Agri développé une machine combinée, assurant en un seule passage le prétaillage et la taille rase. La pratique de la taille rase mécanique reste interdite dans les vignobles d'appellation. Elle fait néanmoins l'objet de premières expérimentations.

La taille rase mécanique se développe dans le vignoble méditerranéen, hors zones d'appellation (Doc CGC Agri)

La taille rase mécanique se développe dans le vignoble méditerranéen, hors zones d'appellation (Doc CGC Agri)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires