Thiérart complète son offre de récupérateurs de menues pailles

Raphaël Lecocq

Un blé à 80 q/ha, c’est aussi 15 à 20 q/ha de menues pailles

L’inventeur du récupérateur et promoteur de la filière menues pailles développe une nouvelle turbine avec dépose sur l’andain, complétant ainsi son offre de caissons. Démonstration le 3 août à Perthes (08).

C’est en 2007 que le constructeur a mis au point un récupérateur de menues pailles. Le principe : un caisson pouvant atteindre 20 m3 de capacité, fixé à l’arrière de la moissonneuse-batteuse, pouvant collecter 2 t de menues pailles. Débris de paille, bales, grains cassées, morceaux de tiges graines de mauvaises herbes : les menues pailles pèsent pour 20 à 25 % du rendement/ha d’un blé. Des tonnages qui, alliés à la diversité des usages (litière, alimentation, combustion, méthanisation) et à ses vertus écologiques (exfiltration des graines d’adventices) sont porteurs d’une filière à part entière.

Une variante ciblant les éleveurs

Cinq ans après les premiers développements, Thiérart dispose d’une soixantaine de récupérateurs en service en France, sur toutes marques de moissonneuses-batteuses. Le constructeur complète son offre avec la mise au point d’une turbine à doublé étage, assurant la collecte et la dépose des menues pailles à la surface de l’andain de pailles, avant pressage. A l’instar du caisson, le but de Thiérart est de mettre au point un équipement pouvant s’adapter à toute machine. Cette configuration n’a pas la polyvalence de la collecte en caisson mais l’investissement requis est aussi bien moindre. Cette nouvelle solution, qui permet au constructeur de viser une plus large clientèle, sera visible à l’occasion d’une démonstration organisée le 3 août prochain à Perthes (08), avec pas moins de quatre moissonneuses-batteuses équipées.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires