Thiérart développe un strip-till original

Raphaël Lecocq

Thiérart s’invite dans le travail du sol avec un strip-till différent de l’offre existante
Thiérart

Connu pour ses récupérateurs de menues pailles, le constructeur a développé un outil de travail du sol imaginé par un agriculteur. Le Fox Till n’est pas un strip till conventionnel.

Quel rapport entre un récupérateur de menues pailles attelé à l’arrière d’une moissonneuse-batteuse et un outil réalisant un travail du sol en bandes ? Rien de moins évident, si ce n’est que la réduction des débris végétaux après récolte permet de restreindre à la partie congrue les interventions mécaniques destinées à préparer la culture suivante. Telle pourrait être la logique du constructeur connu pour ses récupérateurs de menues pailles et toujours en alerte sur de nouveaux concepts. Le projet Fox Till lui a été apporté par un agriculteur champenois, Frédéric Zimmerman, qui a développé un outil assurant un travail du sol minimaliste pour faciliter l’implantation de ses colzas, maïs et betteraves.

Outil semi-porté

Comparé aux strip till existants, le Fox Till se distingue justement au niveau des chasse-débris précédant la dent, ajustables tant en écartement qu’en orientation pour s’adapter au mieux à chaque configuration. Derrière la dent, une roue plombeuse suivie de deux roues pneumatiques assurent un rappuyage du sol limitant la création de cavités. Autre distinction : une conception semi-portée avec un régalage de la profondeur (10 à 30 cm) par des roues de terrage à l’avant et un essieu à l’arrière. Une conception et un châssis qui autorisent un écartement des dents pouvant varier entre 30 et 90 cm. Le premier Fox Till mis en service est proposé en 4,80 m soit 6 rangs de maïs. Il supporte sur son essieu arrière une trémie assurant l’incorporation d’engrais.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires