Tracteurs : Claas lance une nouvelle série Arion 400

Raphaël Lecocq

Elle comprend 3 modèles de 4 cylindres développant 95, 105 et 115 ch proposés avec deux types de transmission dont une offrant une surpuissance de 15 ch. Une série qui trouve sa place entre les Axos et les Arion 500.

Nouveaux sans être inconnus : telle pourrait être la carte de visite des Arion 400. Nouveaux parce que cette nouvelle série vient combler un manque dans la gamme de tracteurs Claas. Entre les Axos dont la puissance démarre à 72 ch et les Arion 500 dont la puissance culmine à 155 ch, il manquait une série intermédiaire. C'est chose faite avec les Arion 410 (95 ch), Arion 420 (105 ch) et Arion 430 (115 ch). Pas inconnus parce que les ingénieurs de Claas se sont inspirés de certains acquis d'autres séries : l'Arion 500 pour sa capacité de traction et sa stabilité (empattement de 2,56 m, équilibre avant/arrière), l'Arion 600 C 6 cylindres pour sa cabine (vitres arrières arrondies), l'Axos pour ses ailes rotomoulées.

15 ch de plus en version Quadrishift CIS

Côtés transmission, l'Arion 400 est disponible en version Quadrishift (4 rapports powershift sur 4 gammes à passage robotisé) ou Quadrishift CIS (passage automatique des rapports sur la gamme engagée au champ et sur les 4 gammes sur route, coupure et réengagement de la prise de force en tournière). La Quadrishift CIS offre en prime une puissance additionnelle de 15 ch. Dans tous les cas, l'inverseur Revershift avec débrayage est présent. Un joystick multifonctions (option sur version CIS) intégré à l'accoudoir permet de commander d'une seule main les distributeurs (chargeur) et le passage des rapports powershift. Avec une hauteur maxi comprise entre 2,73 m et 2,78 m selon la monte de pneus, un toit ouvrant vitré (chargeur), un plancher lavable, les Arion 400 ont de quoi faire la cour… à toutes les cours de ferme. En France, les tracteurs de 90 à 129 ch représentaient en 2008 environ un tiers des ventes. Dans cette catégorie, les 4 cylindres prennent largement l'ascendant sur les 6 cylindres. Ils représentent 85 % des ventes contre 60 % il y a quelques années.

L'Arion 400 peut recevoir un chargeur de la gamme FL à 6 points de fixation et parallélogramme hydraulique, monté d'usine

L'Arion 400 peut recevoir un chargeur de la gamme FL à 6 points de fixation et parallélogramme hydraulique, monté d'usine

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier