TradeMachines, un moteur de recherche spécial occasion

Raphaël Lecocq

TradeMachines, le Google du tracteur (mais pas seulement)
TradeMachines

Le site recense les offres diffusées sur internet par catégorie de machine et par pays, avant de rediriger les intéressés vers le site d’origine. TradeMachines affirme regrouper 30 % des offres de machines d’occasion en Europe.

Le Google du tracteur : c’est ainsi que se définit le site TradeMachines, qui  n’est donc pas un site de vente en ligne mais un moteur de recherche renvoyant les acheteurs potentiels vers le site émetteur de l’annonce. Les matériels agricoles côtoient les engins de levage, de manutention, de construction ainsi que les machines dédiés au travail du métal et du bois. D’après Heico Koch, fondateur et PDG de TradeMachines, la France est un marché très prometteur pour l’entreprise. Il ajoute :” Nous avons lancé TradeMachines en 2013 parce que nous nous sommes rendu compte qu’il y avait de plus en plus d’offres de machines d’occasion sur Internet, mais aucun site regroupant toutes ces annonces. C’est en partant de ce constat que nous avons voulu développer un moteur de recherche réunissant ces offres et où chaque acheteur pourrait avoir un aperçu global des ventes en cours sur Internet ».

Rémunération au clic

TradeMachines regroupe environ 30% des offres totales de machines d’occasion en Europe et a permis de vendre environ 4,8 milliards € en équipement industriel depuis sa création. Comme un moteur de recherche, le site se rémunère au clic. Les vendeurs paient en moyenne 0,30€ lorsqu'un potentiel acheteur est redirigé vers leur site de vente. En 2015, le chiffre d'affaire de TradeMachines s'élevait à 750 000 €. Il devrait atteindre 1,6 millions € d'ici fin 2016, notamment grâce au lancement des plateformes française, italienne et russe.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires