Transport : Les premières bennes homologuées à 40 km/h sont sur la route

Raphaël Lecocq

Le Code de la route les y autorise depuis 2006. Encore fallait-il que les constructeurs réalisent les adaptations nécessaires pour les homologuer. C'est chose faite pour certaines.

C'est un pas vers l'harmonisation des vitesses de circulation de engins agricoles. Depuis 1998, les tracteurs dûment homologués pouvaient rouler à 40 km/h. Mais il fallait se garder d'appuyer sur le champignon dès lors que l'on tractait une benne, une tonne, un plateau… Risqué pour la sécurité au premier virage, sans parler des forces de sécurité au tournant. 15 km/h, c'est peu et beaucoup à la fois. Peu en terme de gain de productivité de chantier. Beaucoup en terme d'énergie cinétique.

Refonte du cahier des charges

Pour homologuer une benne à 40 km/h, les constructeurs ont du revoir de fond en comble leur cahier des charges : essieux, châssis, suspensions, freins. Certains tests (Utac) ont pu être mutualisés par le biais du Syndicat national des constructeurs de véhicules agricoles (Sncva), Charge ensuite à chaque entreprise de faire homologuer ses équipements auprès des Drire. D'où le décalage entre la possibilité offerte de rouler à 40 km/h dès 2006 et le début de commercialisation en 2009. Gilibert, Gourdon, Joskin, Maupu, ou encore Rolland font partie des premiers constructeurs répondant à ce nouveau critère.

L'homologation des bennes à 40 km/h redonne de la cohérence à un certain nombre d'attelages

L'homologation des bennes à 40 km/h redonne de la cohérence à un certain nombre d'attelages

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires