Un DPA Isobus sur tous les épandeurs Joskin

Raphaël Lecocq

Le boîtier de commande Isobus s’intègre sur l’ensemble des gammes d’épandeurs de fumier
Joskin

Assorti d’un dispositif de pesée embarquée, le Débit proportionnel à l’avancement (DPA) sous contrôle Isobus participe à la régularité des épandages de fumier.

Le norme Isobus a deux avantages : elle rend les ensembles tracteur-outils compatibles du point de vue de l’échange de données électroniques et elle décuple les possibilités de capter et de gérer les informations et par-delà les fonctionnalités des machines. Appliquée aux épandeurs de  fumier, cette dernière faculté de l’Isobus permet d’intégrer l’ensemble des paramètres physiques propres à mettre en œuvre un épandage le plus régulier possible. En ce qui concerne les matériels Joskin, la gestion de l’épandage s’appuie sur cinq paramètres : le charge embarquée (indicateur de pesée), le volume chargé (pleine charge, demi-charge…), la largeur d’épandage, le débit/ha (m3/ha ou t/ha) et enfin la position de la porte arrière, ajustée au type de matière à épandre.

Quatre gammes

Autant de renseignements à intégrer dans le boîtier de commande. Moyennant ces informations, le calculateur agira sur la vitesse d’avancement du tapis tout en intégrant la vitesse de déplacement du tracteur. Cette procédure est désormais intégrée à l’ensemble des épandeurs Joskin. Le constructeur développe pas moins de quatre gammes d’épandeurs de fumier, avec des capacités comprises entre 8 et 21 m3, moyennant 1, 2 ou 3 essieux, en acier peint ou galvanisé.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires