Un nouveau pont avant suspendu pour les T7 châssis long de New Holland

Raphaël Lecocq

Un nouveau pont avant suspendu pour les T7 châssis long de New Holland
New Holland

Le pont est doté d’une nouvelle géométrie, un concept de suspension actif et d’une direction à rapport variable. La gamme T7 à châssis long compte quatre modèles d’une puissance maxi comprise entre 225 ch et 270 ch, avec un Ptac de 14 t.

Un nouveau pont avant suspendu pour les T7 châssis long de New Holland

La combinaison d’une nouvelle géométrie d'essieu, de roulements de moyeux à faible friction et d’une nouvelle valve de direction hydraulique renforce la capacité des roues à se recentrer automatiquement, ce qui minimise les corrections de direction, en particulier à vitesse élevée, indique New Holland. Le constructeur a également revu la suspension TerraGlide. Un nouveau distributeur à double accumulateur a été ajouté pour améliorer les performances d’amortissement sur une vaste plage de charges sur le pont avant. Dans les situations où le tracteur supporte un outil lourd à l'arrière, le nouveau mécanisme de suspension réduit de 11% les vibrations transmises au châssis par rapport au concept actuel. Le T7 utilise un concept de suspension actif consitant à rigidifier temporairement la suspension lorsque le conducteur freine, accélère ou actionne le relevage trois points. Le T7 va jusqu'à peser l'outil arrière pour déterminer le degré de rigidité requis de la suspension et limiter son amplitude à vitesse élevée. L'accéléromètre installé à l'avant du tracteur surveille tout mouvement du châssis provoqué par des terrains irréguliers et ajuste en permanence l'amortissement de la suspension, au service de la stabilité et de la sécurité. La suspension peut être actionnée suivant trois modes (Soft, Normal ou Hard).

Un nouveau pont avant suspendu pour les T7 châssis long de New Holland

Direction à rapport variable CustomSteer

Le T7 intègre par ailleurs le concept de direction à rapport de braquage variable CustomSteer. Le conducteur peut modifier le nombre de tours de volant nécessaires pour tourner les roues de butée à butée. Trois réglages sont possibles : 1:1 (= 1 tour de volant pour passer de butée à butée), puis 2:1 et 3:1. Sur les tracteurs équipés du moniteur IntelliView IV, le conducteur peut sélectionner son propre rapport, et même un rapport différent entre la marche avant et la marche arrière. Les avantages se font sentir dans des applications telles que les manœuvres au chargeur frontal ou encore en fourrières lors des travaux de préparations de sol ou de semis, avec des demi-tours plus rapides avec moins d'effort Le réglage de 1:1 en marche arrière facilite quant à lui les manœuvres avec une remorque. Le programme de gestion automatique des séquences en bout de champ HTS II change automatiquement le rapport de braquage suivant les pré-réglages définis par l’opérateur. Un rapport précis pour travailler, un rapport rapide pour tourner en bout de champ et un autre encore pour manœuvrer en marche arrière, ces rapports basculant automatiquement de l’un à l’autre en fonction des conditions. 

Sur le même sujet

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires