Un rassemblement national de tracteurs Ford au Compa

Raphaël Lecocq

Le Compa retrace l’épopée des tracteurs Ford
Musée le Compa

Le Conservatoire de l’agriculture de Chartres (28) accueille le dimanche 30 juin une soixantaine de tracteurs Ford. Un rassemblement inédit.

Ford, des automobiles et des tracteurs

1903 – Fondation de la Ford Motor Company à Détroit et vente de la première voiture, un modèle A

1908 – Henry Ford met l’Amérique sur roues en lançant le modèle T. Les ventes passent de 250 000 véhicules en 1914 à 472 000 en 1916, avant de dépasser le million au début des années 1920.

1917 - Création de la Henry Ford & Son Company et démarrage de la production en série du premier tracteur Ford.

1919 – Avec une charrue à deux socs de marque Oliver, le Fordson de type F est commercialisé en France pour la somme de 14 000 francs.

1920 – Incorporation de la Henry Ford & Son Company dans la Ford Motor Company. 70 000 tracteurs sont alors produits cette année à l’usine de Dearborn, dans le Michigan (Etats-Unis).

1928 – Début de la crise agraire. Ford renonce à vendre ses tracteurs aux Etats-Unis. Le constructeur transfère ses machines de l’usine de Dearborn vers celle de la British Ford Company à Dagenham (Royaume-Uni), qui voit la naissance du Fordson modèle N. Ce tracteur connaît son heure de gloire au cours du second conflit mondial. Largement utilisé pour le service au sol sur les aérodromes du Royaume-Uni, il participe activement au succès du débarquement des troupes alliées sur les plages de Normandie.

1938 – Association de Ford et d’Harry Ferguson, ingénieur irlandais, inventeur du système de relevage hydraulique. La collaboration est conclue par une simple poignée de main, selon le célèbre « Handshake agreement ». De cette collaboration naît le Ford-Ferguson 9N, produit à Dearborn, aux Etats-Unis. L’association du système Ferguson à la robustesse du 9N a radicalement amélioré les conditions de travail des agriculteurs.

1945 – Les usines de Dagenham lancent un nouveau modèle, le Fordson E 27N. Inspiré du modèle N, le E 27N constitue le premier modèle de la série des Fordson Major.

1958 – Parallèlement à la série des Major, les ateliers produisent une autre série de Fordson, les Dexta, surnommés « tracteurs habiles ».

1986 - Ford Motor Company rachète la société New Holland et la fusionne avec son activité agricole, pour créer la firme Ford New Holland. Cette fusion permet à Ford de proposer à ses clients agriculteurs à la fois des tracteurs et des matériels de récolte.

1991 - Fiat Group achète 80 % des parts de la société Ford New Holland et l'intègre à sa division agriculture. En 1994, Fiat devient le propriétaire unique et rebaptise  la société New Holland.

2013 - New Holland est une marque mondiale, leader sur le marché du matériel agricole.

Après les tracteurs Lanz en 2011, le Compa organise une rassemblement de tracteurs Ford. Plus de soixantaine modèles en provenance de toute la France convergeront vers Chartres où ils seront exposés, gratuitement, aux visiteurs du Conservatoire national de l’agriculture. Seront visibles notamment, grâce au concours d’associations et de collectionneurs, le Fordson F assemblé pour la première fois en 1917, le 9N issu de la collaboration entre Henry Ford et Harry Ferguson, le Dexta, le Super Major, le Ford 5000, le TW10, un Fordson Major Roadless semi-chenilles, un Major à essence et à pétrole ou encore un Doe 130 dont il en existe seulement deux modèles en France. Dans le musée, les visiteurs pourront voir une exposition de miniatures Ford, sélectionnées parmi la collection de modèles réduits du Compa, ainsi que des projections d’images et de films en continu. En extérieur seront installés des stands de documentations techniques, des pièces détachées, des miniatures agricoles, des affiches, tee-shirts, casquettes… Une séance de dédicaces sera assurée par Christian Descombes et Patrick Lesueur, auteurs de « Fordson type H, N et E27N » (E.T.A.I., 2010).

Les Amis du Compa

Créé en 1990, labellisé musée de France en 2002, le Compa est la propriété du Conseil général d’Eure-et-Loir. Avec le Syndicat national des entreprises de service et de distribution du machinisme agricole (Sedima), l’association des Amis du Compa est à l’origine de la création du musée. L’association regroupe actuellement plus de 260 adhérents qui poursuivent leurs missions premières autour des collections, le soutien aux acquisitions et le conseil scientifique et technique pour la conception et l’animation des expositions. Comptant des mécaniciens et anciens mécaniciens spécialisés, l’association prend en charge également l’essentiel des restaurations de tracteurs et machines, au sein d’un atelier mis à disposition par le Conseil général d’Eure-et-Loir. Elle participe aussi à l’organisation de manifestations autour du machinisme agricole comme Passion Ford ce dimanche, qui succède à Passion Lanz en 2011,  Passion Farmall en 2009 et  Passion Someca et 2007.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier