Un système anti-coupure sur le sécateur Electrocoup

Raphaël Lecocq

L’Electrocoup F3010 et son gant conducteur
Infaco

Un gant conducteur relié par câble au boîtier de commande du sécateur électrique stoppe la coupe en cas de contact. L’Electrocoup et son système Dses ont reçu un Sival d’Or au salon des productions végétales d’Angers.

Basée à Cahuzac-sur-Vère (81), la société Infaco est l’inventeur du sécateur électrique. Depuis 1984, plusieurs générations de sécateurs ont permis à Infaco de proposer à ses clients un outil abouti,  tant au niveau des performances (capacité de coupe, autonomie, fiabilité) que de l’ergonomie (prise en main, poids). La dernière innovation touche à la sécurité, avec le Dispositif supplémentaire électronique de sécurité (Dses), proposé sur le modèle phare de la marque, l’Electrocoup F3010.

Gant conducteur

Le dispositif repose sur un gant conducteur, relié par un câble au boîtier de commande de la gâchette du sécateur. L’entrée en contact de la tête de coupe avec le gant coupe instantanément la course de la lame, qui revient en position d’ouverture, évitant la coupure. La souplesse du gant (il ne s’agit ni d’un gant renforcé, ni d’un cotte de maille) et le câble (assurant la liaison via les deux manches de l’opérateur) n’entament pas la dextérité du tailleur. Breveté et proposé à 35 € HT (hors gant), le système Dses est certifié par CTC, un organisme habilité par le ministère du Travail, de l’emploi et de la santé.

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier