Une étiquette et des puces Rfid anti-vol pour New Holland

Raphaël Lecocq

Une étiquette et des puces Rfid anti-vol pour New Holland

Une « simple » étiquette permet de déjouer les vols de machines. Expérimentée avec succès en Grande-Bretagne.

Comme tous les constructeurs de machines mobiles, New Holland dispose de système de géolocalisation et d’immobilisation à distance de ses machines. En Grande-Bretagne, le constructeur développe parallèlement un système rudimentaire dissuasif, reposant sur une étiquette collée par exemple sur une aile de tracteur. Une étiquette simple en apparence, mais contenant des puces Rfid (identification par radio-fréquence). Au moyen d’un lecteur approprié, les forces de police peuvent lire l’identité du propriétaire de la machine et la comparer à celle du conducteur de l’engin. En cas de détérioration de l’étiquette, d’autres puces de la taille d’un grain de sable, dissimulées par exemple dans une vitre, peuvent également être détectées. Les machines enregistrées dans cette base de données ont à la fois moins de chances d’être volées et, le cas échéant, plus de chances d’être retrouvées.

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier