Une journée technique sur la détection des lignes électriques par les machines

Raphaël Lecocq

L’augmentation du gabarit des machines accroît potentiellement le niveau de risque

La Msa Nord-Pas-de-Calais, Erdf, Rte et l’Ecole des Mines de Douai se penchent sur les risques électriques liés au déploiement des machines. Rendez-vous le 19 avril à Douai.

Goulotte d’ensileuse, vis de vidange de moissonneuse-batteuse, engin de levage, benne basculante, rampe de pulvérisateur, tuyaux d’irrigation : de nombreuses machines et/ou équipements sont susceptibles d’entrer en contact avec les lignes électriques. Il existe certes des normes en matière de distance de sécurité. C’est ainsi que les lignes à haute tension de moins de 50 000 volts doivent respecter une distance minimale de 6 m par rapport au sol. Mais dans certaines configurations, une entrée en contact est possible. Qui plus est, il existe un risque de production d’arc électrique sans contact aucun, dans un rayon de 3 m sur une ligne de 50 000 volts, voire de 5 m sur une ligne à plus forte tension.

Emergence d’une norme

Chaque année, des accidents mortels par électrification sont à déplorer. L’augmentation des gabarits des machines accroît potentiellement le niveau de risque. Mais comme il n’y a pas de fatalité, une politique de prévention doublée de systèmes de sécurité doivent contribuer à déjouer les risques d’accident. Cette journée technique organisée au sein de l’Ecole des Mines de Douai (59), par la qualité de ses intervenants et son programme étalé sur toute une journée, devrait permettre de dresser un état des lieux très exhaustif de la problématique et d’esquisser de nouvelles solutions techniques. Dans la matinée seront traités la problématique du risque, les solutions embarquées actuelles, les résultats d’une expérimentation conduite par l’Ecole des Mines. L’après-midi, trois ateliers thématiques aborderont l’émergence d’une norme dans la détection électrique par les machines, la problématique de l’intégration de dispositifs de prévention sur les engins et un point sera fait sur les besoins des utilisateurs. Rendez-vous le 19 avril à l’Ecole des Mines de Douai dès 9 heures.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires