Väderstad renforce son service pièces détachées

Raphaël Lecocq

Le développement de la gamme et de l’activité induit un renforcement du service pièces détachées
Väderstad

Après avoir érigé un nouveau bâtiment au siège de l’entrepris en Suède, le constructeur renforce le stockage décentralisé da sa filiale française, situé sur la plate-forme logistique de Roissy.

Davantage de machines à la gamme et davantage de ventes conduisent inéluctablement à générer un flux plus important de pièces détachées. 25 000 : c’est le nombre de références suivies par Väderstad depuis la conception de sa première machine. C’était en 1962 à Väderstad en Suède et il s’agissait d’une herse, conçue par les frères Stark. 50 ans plus tard, la famille Stark est toujours aux commandes mais le catalogue comme l’activité se sont considérablement étoffés. En 2012, le constructeur a réalisé un chiffres d’affaires de 240 millions d’euros, dont 23 M € en France, en hausse de 51 % par rapport à 2011 dans l’Hexagone.

Catalogue en ligne

Début 2013, le constructeur a inauguré sur le site de son usine suédoise un nouveau bâtiment dédié au stockage et à la logistique des pièces détachées. D’une emprise de 2800 m2 au sol, le bâtiment et ses huit niveaux de stockage offrent une surface développée de 2 ha abritant 25 000 références de pièces. En France, le constructeur dispose à Roissy d’une base logistique dont la surface vient d’être doublée. L’organisation en place permet à Väderstad de garantir un délai de livraison de J+1 avant 13h00 pour une commande avant 16h00 la veille. Väderstad met en ligne le catalogue de toutes les pièces de ses machines afin de faciliter leur identification par les agriculteurs, lesquels peuvent établir directement leur commande avant de la transmettre à leur concessionnaire.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires