Väderstad s’offre un record de chiffre d’affaires pour son cinquantenaire

Raphaël Lecocq

Le semoir monograine Tempo est proposé en version traînée et portée
Väderstad

Créée en 1962, l’entreprise suédoise devrait réaliser 240 M€ de chiffre d’affaires en 2012. Le semoir monograine Tempo s’annonce comme le moteur de croissance dans les prochaines années.

En 2011, Väderstad avait réalisé un chiffre d’affaires de 184 M €, en progression de 29 % par rapport à 2010. Le constructeur est en passe de réaliser la même performance en 2012, avec une progression de 30 % de son chiffre d’affaires, qui devrait pointer à 240 M€. Fondée par les frères Stark en 1962 à Väderstad en Suède, l’entreprise demeure, 50 ans plus tard, une affaire de famille. Mais la herse et sa planche en acier originelles ont cédé leur place à de multiples planches de salut dans les domaines du travail du sol et du semis. Le déchaumeur à disques indépendants Carrier et le semoir Rapid ont, ces 20 dernières années, tiré la croissance du constructeur, aux côtés d’une gamme constituée d’une quinzaine de machines. Le constructeur conçoit et fabrique ses machines à Väderstad (50 000 m2) en Suède et à Langbank (10 000 m2) au Canada pour ce qui est des semoirs à dents Seed Hawk.

Au rythme du Tempo

Le semoir monograine Tempo, présenté à l’Agritechnica 2011, est clairement désigné comme le moteur de la croissance future. Sa distribution par suppression à entraînement électrique autorise une vitesse de travail pouvant atteindre 15 km/h, avec une pression de terrage de 325 kg. Le semoir est proposé en version traînée (Tempo F) en 6 ou 8 rangs et en version portée (Tempo T) en 6 ou 7 rangs.

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier