Véhicules utilitaires : Le transporteur, entre tracteur et quad

Gaëtan Coisel

Appelés « transporteur », « SSV » (Side by Side Vehicule), « UTV » (Utility Type Vehicule) ou encore « Mule », ces petits engins à tout faire s'apparentent à une nouvelle génération de valets de ferme.

Plus sécurisant qu'un quad, les SSV sont homologués pour deux à quatre places, les voyageurs étant chacun assis confortablement sur un siège mais surtout protégés par des arceaux et une ceinture de sécurité. Plus lourd et plus large qu'un quad, les risques de retournement sont donc quasi inexistants.
Mais le transporteur a surtout comme avantage un moteur puissant de l'ordre de 20 à 25 chevaux développés par des blocs dont la cylindrée peut dépasser les 1000 cm3. Ces petits engins surpassent les quads par leur capacité de traction (500 à 700 kg, voire plus selon les modèles) et leur capacité de charge (jusqu'à 500 kg sur la plateforme basculante arrière). Cette benne est l'un des éléments qui distingue le plus les SSV des quads. Elle s'avère être un des avantages majeurs de ces petits engins. Le transport d'outils, de fourrage ou de matériaux, n'est plus un souci.
À mi-chemin entre le tracteur et le quad, le transporteur est l'outil idéal pour les petites opérations quotidiennes sur une ferme : déplacements dans les champs, surveillance des cultures, traitements localisés, épandage d'antilimace, arpentage, transport/traction…
Mais il faut aussi reconnaître que tout comme les quads, les SSV sont également utilisés une bonne partie du temps pour les loisirs. Mieux abrité que sur un quad, du fait de leur cabine équipée d'un toit et d'un pare-brise (généralement en option), l'agrainage ou bien encore les balades sont d'autant plus agréables.

Plus lourd et plus large qu'un quad, les risques de retournement avec le transporteur sont quasi inexistants. (DR)

Plus lourd et plus large qu'un quad, les risques de retournement avec le transporteur sont quasi inexistants. (DR)

Une conduite automobile

Certes moins rapide et moins sportif que le quad, le transporteur se conduit comme une voiture à boîte automatique : le conducteur retrouve un volant, des pédales et surtout un comportement routier similaire.

L'adaptation se fait donc beaucoup plus rapidement, contrairement à un quad où le comportement et la position du pilote sont déterminants. Disponibles en version essence ou diesel, les SSV sont peu gourmands en carburant : les modèles diesel ont comme avantage de faciliter la gestion des stocks de carburants à la ferme.

Source Réussir Pâtre Août-Septembre 2011

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier