Viticulture : L'IFV Sud-Ouest s'attelle à la viticulture durable

Raphaël Lecocq

L'Institut français de la vigne et du vin met l'entretien du sol et la pulvérisation au coeur des enjeux du Grenelle et d'Ecophyto 2018. Esquisses de solutions le 11 décembre à Toulouse.

Les objectifs sont les mêmes – réduire l'utilisation des pesticides – mais les défis sont différents. Si la substitution partielle voire totale des herbicides est un processus bien engagé dans une grande partie du vignoble, d'importants progrès restent à réaliser dans la qualité d'application des produits phytosanitaires en végétation. Deux raisons expliquent ce grand écart. La première relève de la physique. Il est plus facile d'atteindre mécaniquement les mauvaises herbes, y compris dans l'espace intercep, que de circonscrire les jets de pulvérisation au volume de végétation à traiter. La seconde relève de la chimie : il est plus facile de détecter des molécules herbicides dans l'eau que molécules fongicides volatilisées dans l'atmosphère.

Le programme de la matinée

Mais le respect de l'environnement ne se pose plus en terme de choix et/ou de commodité : il s'impose à tous. L'IFV Sud-Ouest organise ainsi le 11 décembre une demi-journée technique consacrée à la pulvérisation et à l'entretien des sols en viticulture durable. Seront notamment abordés :
- le travail du sol interceps : stratégies, mise en oeuvre, approche technico-économique
- la sélection d'espèces d'enherbement : méthodes et perspectives
- l'enherbement et le stress hydro-azoté
- enherbement total : premiers résultats et perspectives
- les engrais verts en viticulture
- résultats de banc d'essai de quelques phosphites du marché
- le pulvérisateur intelligent : de l'optimisation des doses à l'innovation technique
- actualité oenologique : la vinification en bio enfin dévoilée
La rencontre se déroule en marge de la Sisqa, la Semaine internationale de la sécurité et de la qualité des aliments, organisée chaque année par le Conseil régional Midi-Pyrénées, au siège duquel se déroule la rencontre organisée par l'IFV Sud-Ouest, l'Interprofession des vins du Sud-Ouest et la Chambre régionale d'agriculture. Accueil des participants à 8 h 30. Renseignements : 05 63 33 62 62.

Techniquement parlant, tout est possible en matière de travail intercep. Moyennant un minimum d'adaptation, de temps, et de moyens

Techniquement parlant, tout est possible en matière de travail intercep. Moyennant un minimum d'adaptation, de temps, et de moyens

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier