Viticulture : La taille rase mécanique en démonstration dans le Languedoc

Raphaël Lecocq

La FRCuma et les Chambres d'agriculture de l'Aude, du Gard et de l'Hérault organisent des démonstrations de taille rase mécanique. Une technique porteuse d'économies mais non dénuée d'exigences.

30 % : c'est grosso modo et tout compté (amortissement, main d'oeuvre) l'économie de charges offerte par la taille rase mécanique sur le budget alloué à la taille du vignoble. Exprimée en temps, c'est une économie de 60 % qui est offerte par la mécanisation. L'enjeu est par conséquent très important. Mais le défi technique l'est tout autant. Ce n'est pas un hasard si la taille est la dernière opération culturale à avoir résisté à la mécanisation. Car il ne faut pas confondre la taille rase mécanique avec la prétaille qui permet de tailler dans la longueur des sarments aoûtés, en se gardant de trop s'approcher des premiers yeux. La taille rase est une taille définitive, méritant simplement une finition manuelle.

Plus que jamais au cordeau

Développée en Italie au début des années 80, la taille rase a connu une accélération soudaine ces deux à trois dernières années avec l'irruption de plusieurs machines. L'offre se distingue par le degré d'assistance à la conduite et d'automatisme du suivi des rangs. Interdite dans les vignobles AOC, le passage d'une telle machine exige une maîtrise quasi parfaite de la conduite de la vigne et de son palissage. La taille rase mérite aussi une évaluation dans le temps afin d'en mesurer les conséquences quantitatives et qualitatives au niveau du raisin. La FRCuma et les Chambres d'agriculture du Languedoc-Roussillon invitent les viticulteurs à découvrir cette technique et les matériels concernés, à l'occasion de trois démonstrations :
- Gard : lundi 22 novembre de 14 h à 17 h (Nîmes Ouest – Chemin Mas de Cheylon)
- Hérault : mardi 23 novembre de 14 h à 17 h (D2 entre Plaissan et Canet)
- Aude : mercredi 24 novembre de 14 h à 17 h (Pépieux)

Moyennant une adaptation du vignoble, la taille ne résiste plus à la mécanisation (Doc Pellenc)

Moyennant une adaptation du vignoble, la taille ne résiste plus à la mécanisation (Doc Pellenc)

 

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier

Publicité

Articles les + lus

Lettre d'info

Derniers commentaires