Arrachage : Un dossier d'indemnisation déposé sur deux sera financé

S. Seegers

L'enveloppe attribuée à la France pour indemniser les arrachages en 2009-2010 est de 48,3 millions d'euros. Cela correspond à 50 % des demandes parvenues à France AgriMer.

Pour l'arrachage définitif sur la campagne 2009-2010, la limite budgétaire fixée pour chacun des États membres par la Commission européenne est désormais connue. La France a obtenu 48,3 millions d'euros. La requête pour récupérer les 17 millions de l'enveloppe OCM, n'a pas abouti. Or, le total des dossiers déposés atteint 96 millions d'euros. La France a donc de quoi en financer à peine 50 %. Il va donc falloir trier par ordre de priorité dans ces dossiers. Pour éviter le même problème que l'année dernière où toute l'enveloppe n'avait pas été dépensée (4 000 000 euros perdus) à cause de personnes ayant eu des dossiers acceptés mais n'ayant finalement pas arraché, une liste d'attente va être mise en place. Les notifications de rejet ou d'acceptation des dossiers déposés par les différents demandeurs vont commencer dans les jours à venir.

6,66 % du vignoble corse a disparu

Sur la campagne 2008-2009, 3674 dossiers ont été payés et représentent 9451 hectares soit 66,45 millions d'euros. Le Languedoc-Roussillon arrive en tête avec 5939 hectares arrachés. La Corse est proportionnellement la région à avoir le plus arraché. 6,66 % du vignoble de l'Ile de Beauté a disparu soit 483 hectares. Les autres régions les plus concernées sont Midi-Pyrénées, Paca, Rhône-Alpes et l'Aquitaine avec entre 600 et 800 hectares arrachés chacune.

Source Réussir Vigne Janvier 2010

Sur le même sujet

Articles publiés par ce partenaire

Commentaires 0

Pour réagir à cet article, merci de vous identifier